Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Salé : Lancement de huit vaccinodromes scolaires pour des élèves de 12-17 ans


Rédigé par S.M le Lundi 30 Août 2021

Huit vaccinodromes scolaires ont été aménagés par la direction provinciale de l'Education nationale à Salé et dédiés à la vaccination de 82.333 élèves de 12 à 17 ans.



Selon des chiffres divulgués lors d'un point de presse, tenu lundi par la direction provinciale de l'Education nationale à Salé, ces centres ont été implantés, notamment, dans le lycée Lissane Eddine Ibn Al-Khatib à Tabriquet, avec 17.943 élèves ciblés, le lycée Technique Al Farabi à Bab Lamrissa (14.830 élèves) et le lycée collégial Mansour Eddahbi à Laayayda (13.738 élèves).

Concernant l'arrondissement de H'ssaine, l'opération de vaccination devrait se dérouler dans deux vaccinodromes scolaires au lycée Al Moutanabi (11.834 élèves) et au lycée Hassan II (8.408 élèves), tandis que qu'à Bettana, le lycée collégial Omar Ibn Al-Khattab a été désigné pour cette opération (8.408 élèves).

Pour ce qui est du monde rural, cette opération concernera, respectivement, 1.879 élèves au lycée Shoul (commune Shoul) et 5.293 enfants scolarisés relevant des communes Ameur et Bouknadel, qui se feront vacciner au lycée Houcine Slaoui (Bouknadel).

Dans une déclaration à la presse, le directeur provincial de l'éducation nationale et de la formation professionnelle à Salé, Said Hayane a indiqué que cette opération ciblant plus de 82.000 élèves âgés entre 12.17 ans, y compris quelque 4.100 au primaire, intervient pour réussir la campagne de vaccination, atteindre l'immunité collective et assurer une rentrée scolaire normale.

"Il n'y a pas de discrimination entre le monde rural et l'urbain quant au déploiement des vaccinodromes scolaires dédiés à cette opération, qui ont les mêmes caractéristiques et les mêmes circuits", a-t-il assuré.

De son côté, le médecin Yassmina Lbayed, de la délégation provinciale de la Santé à Salé, a précisé, dans une déclaration similaire, que quatre centres vont administrer le vaccin "Sinopharm", alors que les autres utiliseront le vaccin "Pfizer".

Selon les responsables, les parents des élèves concernés sont invités à les accompagner pour l'opération d'enregistrement, qui démarrera mardi.

Les dispositifs et les moyens nécessaires sur les plans organisationnel et logistique ont été mobilisés pour garantir le bon déroulement de cette opération et l’accueil dans les meilleures conditions des enfants scolarisés et de leurs parents ou tuteurs, ont-ils souligné.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des orientations du ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique en vue de garantir une rentrée scolaire 2021-2022 sûre et normale.