L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

Sala Al Jadida : C’est parti pour le programme «150 salles de cinéma »


Rédigé par L'Opinion le Lundi 13 Juin 2022

Inaugurée vendredi au complexe culturel Mohammed Hajji, cette salle de cinéma servira de « salle témoin » pour les futurs espaces similaires, éparpillés à travers tout le Royaume, et ce dans le cadre du programme «150 salles de cinéma ».



Sala Al Jadida : C’est parti pour le programme «150 salles de cinéma »
La cérémonie d’inauguration de cette salle de cinéma, pourvue de 200 places et construite à l’intérieur du complexe culturel Mohamed Hajji, a connu la participation de plusieurs personnalités de cette cité, mais aussi d’artistes, d’acteurs et de cinéastes. Cet évènement a également été marqué par la projection d’un film, « Fatema, la sultane inoubliable», du producteur et réalisateur Mohamed Abderrahmane Tazi, un film consacré à la défunte sociologue Fatema El Mernissi.

Intervenant lors de l’inauguration de cette salle modèle pluridisciplinaire pour le cinéma, le théâtre et la musique, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a mis l’accent sur la réhabilitation et l’équipement des centres culturels implantés à travers le Royaume, et la promotion de ces espaces pour l’art et la culture.

L’inauguration de cette salle modèle, figurant dans le programme de la création de « 150 salles de cinéma », servira de modèle pour identifier les forces et faiblesses en la matière, et ce dans la perspective d’atteindre 200 salles obscures au niveau national, a-t-il dit.

Pour le ministre, le défi consiste à maintenir la continuité de la programmation en salle avec des productions nationales, et à répondre aux demandes des artistes de toutes générations, afin de mettre leurs oeuvres artistiques sous les feux de la rampe. Par ailleurs, Bensaid a estimé que les domaines du cinéma, du théâtre et de la musique requièrent un soutien direct et indirect des producteurs, de quoi motiver de nombreux acteurs, notamment du secteur privé à investir dans ce domaine.

Le domaine culturel est « rentable » et peut créer de nouveaux métiers, a-t-il précisé, soulignant que le Maroc doit s’impliquer dans la dynamique internationale qui a fait de la culture l’un des affluents importants pour la relance économique.

De son côté, le directeur du complexe culturel Mohamed Hajji, Mustapha Naji, a fait savoir que l’inauguration de cette salle modèle s’inscrit dans le cadre de l’animation culturelle menée par le centre au profit de toutes les catégories de la société, soulignant que cette salle est une valeur ajoutée pour l’action culturelle dans la ville.

Le centre, poursuit-il, compte sceller des partenariats avec des acteurs de tous horizons pour assurer la continuité de la programmation dans cette salle, notant que le programme offre une multitude de spectacles, notamment de cinéma, de musique, de théâtre, en plus de séminaires et de conférences.

 


Quid du programme « 150 salles de cinéma »
 
Cette nouvelle vision entend renforcer les infrastructures dédiées aux représentations théâtrales et aux projections des films dans le pays. Elle s’appuie sur la création de salles de spectacles de théâtre et cinéma au sein des maisons de jeunes et de la culture, qui sont au nombre de 900 à travers le Royaume.

Les salles de représentation et de projection qui y seront créées augmenteront ainsi l’offre en matière d’infrastructures eu égard au grand nombre desdites maisons réparties dans les différentes régions du Royaume, y compris dans les zones rurales et périurbaines, contrairement aux salles de cinémas et de théâtre qui existent seulement dans les grandes agglomérations, avait expliqué le ministre de la Culture, Mehdi Bensaid.
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News