Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Saisie de 2,5 tonnes de chira, interpellation d’un individu pour trafic international de drogue


Rédigé par La rédaction avec MAP le Dimanche 18 Avril 2021

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d'Errachidia ont saisi, samedi, une quantité de 2,5 tonnes de chira et interpellé un individu pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue et de psychotropes.



Saisie de 2,5 tonnes de chira, interpellation d’un individu pour trafic international de drogue
Cette opération a été menée, sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), dans une zone rurale à l’ouest de Goulmima, en coordination avec les services de la Gendarmerie Royale, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
 
Le suspect (39 ans) a été intercepté en flagrant délit de transport d’une cargaison de drogue à bord d’un véhicule utilitaire. Il a refusé d'obtempérer et tenté de s’enfuir, mettant en danger la vie des usagers de la route et des éléments de la police, selon la même source.
 
Face à cette situation, un agent de police a été contraint de faire usage de son arme de service et de tirer des balles de sommation, ce qui a permis de mettre la main sur le mis en cause, précise le communiqué.
 
Les fouilles menées dans le véhicule se sont soldées par la saisie de 97 ballots de chira d’un poids total de 2,5 tonnes, de deux cartouches pour fusils de chasse, de 360 kg d’épis de cannabis et de 70 kg de tabac en poudre de contrebande.
 
L’opération a de même abouti à l’interception d’un autre véhicule léger abandonné par son conducteur après avoir pris la fuite, a fait savoir la DGSN. Le véhicule contenait quatre ballots d’épis de cannabis d’un poids de 100 kg, 950 grammes de chira et 28 kg de tabac de contrebande.
 
Le mis en cause faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national émis par la Gendarmerie Royale pour implication présumée dans une affaire d’homicide volontaire. Il a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée par le parquet compétent afin de remonter aux éventuelles ramifications locales et internationales de cette activité criminelle.