L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Saida Ait Bouali : la Femme occupe une place centrale dans la vision de l'Istiqlal


le Vendredi 20 Août 2021

Dans son passage à Al Aoula, Saida Ait Bouali membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal et présidente de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, a fustigé la gestion gouvernementale déséquilibrée et a présenté le programme du Parti de l’Istiqlal qui s'engage et vise à rendre justice aux Marocains et aux Marocaines.



Dans un contexte qui se caractérise par la mise en place du nouveau modèle de développement, par l’accroissement des menaces à l’unité nationale, et par l’approche des échéances électorales, il est temps pour doubler les efforts de tous les acteurs politiques pour installer « le choix démocratique ». Invitée sur Al Oula, Mme.Saida Ait Bouali membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, a mis en lumières les différents dysfonctionnements du gouvernement actuel marqué par « la peur » tout en présentant les grandes lignes du programme Istiqlalien pour dépasser cette situation critique.

« Depuis l’annonce de sa Majesté le Roi que le modèle de développement actuel est dépassé le 13/10/2017, le Parti de l’Istiqlal via son alliance des économistes et des hauts cadres dont il se compose, a présenté le 11 janvier 2019 un nouveau modèle de développement qui vise à créer une rupture et un nouveau Maroc à travers, par exemple, le passage d'une société basée sur l'intermédiation, les avantages et les formes de privilèges, à une société de droit garantissant l'équité » a annoncé la députée.  Face aux nombreux dysfonctionnements du gouvernement, le Parti de l’Istiqlal a fait une évaluation minutieuse de la réalité du marocain aujourd’hui pour créer une réelle rupture et présenter un programme qui va rendre justice à tous les marocains.
 
La femme au centre du programme Istiqlalien

« Le réel exercice démocratique de chaque parti est sa réalisation de la parité et de la démocratie au sein du parti même. » a déclaré Mme Saida Ait Bouali en réponse sur la participation féminine dans la politique. Le défi aujourd’hui est la mise en place et l'adoption de procédures légales et réglementaires contraignantes pour assurer une représentation féminine équilibrée, équitable et efficace dans diverses institutions publiques et dans la société.

De sa part, le parti de l’Istiqlal est la première organisation politique à accorder une attention particulière aux questions relatives aux femmes, sur la base de sa croyance profonde dans son rôle sociétal et de la nécessité de sa participation active à l’effort de développement. En effet, l’année 1988 a connu la création de l’organisation de la femme istiqlalienne. Depuis, l’Istiqlal a été le premier parti qui a fait intégrer des femmes à son bureau exécutif à savoir dr Zhor Zarka et dr Hassar.

D’ailleurs, dès 1997 la loi fondamentale du parti annonce que les listes électorales qui ne contiennent pas au moins 30% de femmes sont annulées
.
Mme Saida Ait Bouali a rappelé également la part importante des questions relatives aux femmes dans la pensée du dirigeant Al-Fassi, qui était très présent dans ses diverses productions doctrinales, juridiques, littéraires et politiques, et a appelé à leur libération des contraintes des coutumes et traditions usées et non développées.

Finalement, dans son allocution, Saida Ait Bouali a plaidé pour le soutien des droits de la femme et leur participation à la gestion des affaires publiques en toute parité, soulignant que les femmes sont au cœur du programme de l'Istiqlal et du nouveau modèle souhaité. « Il n'est pas possible de réaliser les transitions dont le parti aspire pour sortir de la crise sans que les femmes soient parties et acteurs et bénéficient des fruits du nouveau modèle de développement. » conclut Saida Ait Bouali.








🔴 Top News










 
Other