L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Sahara : le Maroc fidèle au processus des Tables rondes


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 6 Juillet 2022

À l’occasion de sa rencontre avec l’Envoyé spécial du SG des Nations unies pour le Sahara, la délégation marocaine a réaffirmé l’attachement du Maroc au processus des Tables rondes, interrompu depuis 2019. L’émissaire onusien demeure confronté à la réticence d’Alger qui refuse d’assumer ses responsabilités dans ce conflit artificiel. Détails.




Dans un contexte difficile, l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Staffan de Mistura, se rend au Maroc dans le cadre d’une visite officielle durant laquelle il a rencontré le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita. Accompagné d’une délégation composée de plusieurs responsables et de l’Ambassadeur permanent du Royaume à l’ONU Omar Hilale ,ce dernier a reçu l’émissaire onusien au siège de la diplomatie marocaine. Les entretiens ont porté sur le processus politique et les perspectives de sa relance. Sans ambages, le Maroc, fidèle à sa tradition de clarté, a fait part de son attachement au processus politique et notamment aux tables rondes lancées par l’ex Envoyé personnel Horst Köhler.

« La délégation marocaine a également réitéré l’attachement du Maroc au processus politique des tables rondes, conformément à la résolution 2602, qui appelle à parvenir à une solution politique “réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis” au différend régional sur le Sahara marocain », c’est ce qu’a indiqué littéralement le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Si le Maroc se porte volontaire à reprendre sa place dans les tables rondes. L’Algérie rechigne et refuse catégoriquement toute participation. L’envoyé spécial du président algérien chargé de la question du Sahara, Amar Belani, a annoncé il y a plusieurs mois le retrait de son pays de ce processus sous prétexte qu’il est « obsolète ».

Convaincre l’Algérie de revenir à la table de négociation semble être le principal défi du nouvel émissaire onusien, sachant que le Maroc exige qu’Alger soit associée à toute solution future, en tant que partie principale au conflit.

Durant les entretiens, l’Envoyé personnel a pris acte de la position du Royaume sur le dossier du Sahara. La délégation marocaine a rappelé les constantes de la position du Maroc, tel que réaffirmée par SM le Roi Mohammed VI, dans son discours prononcé à l’occasion du 46ème Anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre 2021. Le Maroc, rappelons-le, est pour une solution politique, basée exclusivement sur l’Initiative d’autonomie, dans le cadre de la souveraineté nationale. Cette position, rappelons-le, jouit d’un large soutien international sachant que plusieurs pays influents tels que les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Espagne et d’autres soutiennent l’initiative marocaine.

 








🔴 Top News










 
Other