L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Sahara : des élus péruviens demandent l'ouverture d'un Consulat au Sahara marocain


Rédigé par Mohamed Elkorri Vendredi 1 Décembre 2023

Des parlementaires péruviens ont ouvertement plaidé pour l'ouverture d'un Consulat général du Pérou à Dakhla ou Laayounne. Détails.




Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à Lima, la capitale du Pérou, le Congrès du pays sudaméricain a célébré la journée de l'amitié Pérou-Maroc, a indiqué le média local La Razon.

A cette occasion, Ernesto Bustamante, président de la Ligue parlementaire d'amitié Pérou-Maroc, a profité de cette opportunité pour faire un appel qui n'a pas passé inaperçu. 

Il a appelé à ce que le Pérou établisse des consulats généraux à Dakhla ou Laayounne pour la simple raison qu'il est important d'avoir une présence diplomatique et consulaire prévienne dans le Sahara où 30 autres pays y son représentés. Le parlementaire a indiqué avoir fait part de cette possibilité au ministre des Affaires étrangères Javier Gonzalez Olaechea, lors de la session de la Commission des relations extérieures, qui s'est tenue jeudi. 

Le Pérou serait le premier pays d'Amérique latine à y avoir un consulat général, a-t-il souligné, jugeant cela important pour consolider le commerce entre le Pérou, le Maroc et les autres pays africains via le port de Chancay. 

Aux yeux d'Ernesto Bustamante, l'installation d'une représentation consulaire au Sahara est jugée d'autant plus nécessaire que cela est indispensable pour établir une jonction commerciale  entre le port de Chancay, qui est en voie d'achèvement, et les ports de Dakhla Atlantique et de Tanger-Med.

"Nous voulons qu'il y ait un jumelage entre ces ports, afin d'avoir une relation commerciale plus fluide", a précisé le parlementaire à cet égard, ajoutant que ces infrastructures seront un centre de collecte des marchandises destinées à d'autres pays en plus du Pérou et du Maroc. 

De son côté, l'Ambassadeur du Maroc au Pérou, Amin Chaoudri, qui a pris part à la cérémonie, a loué la solidité des relations maroco-péruviennes, rappelant que les deux pays vont bientôt (en 2024), célébrer le soixantenaire de l'établissement des relations diplomatiques. 

Le diplomate marocain a fait part de l'aspiration du Maroc à renforcer davantage la coopération avec le Pérou à tous les niveaux afin que le Royaume devienne un pont vital pour le Pérou vers l'Afrique. 

Pour rappel, après une courte reprise des relations avec le polisario, le Pérou a rapidement retiré sa reconnaissance du front séparatiste, en septembre 2023. Une décision a annoncée par un communiqué du ministère des Affaires étrangères, et saluée, ensuite, par la diplomatie marocaine qui s'en est félicitée. 
 









🔴 Top News