Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Ryad Mezzour: Les petits commerçants tiennent tête aux grandes surfaces


Rédigé par Rime Taybouta le Mardi 11 Janvier 2022

Malgré la croissance des supermarchés et hypermarchés au Maroc, les petits commerçants maintiennent toujours leur position au sein du tissu économique marocain, a indiqué le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, lors de son passage, lundi, à la Chambre des Représentants.



Ryad Mezzour: Les petits commerçants tiennent tête aux grandes surfaces
Lors de cette séance plénière, Riad Mezzour a annoncé que le commerce intérieur est un segment pivot de l'économie nationale, notant que les petits commerçants jouent un rôle important dans le circuit économique et facilitent la vie au consommateur marocain à travers le « Karny » (carnet de crédits).
 
Le ministre a ajouté que le petit commerçant fait face à une forte concurrence de la part des grandes surfaces, soulignant que ces professionnels représentent environ 85% du commerce national, ce qui signifie que les grandes surfaces n'ont pas connu la progression escomptée. Malgré les difficultés auxquelles ils font face, les commerçants maintiennent toujours leur position sur le marché national, vu que le citoyen se tourne toujours vers eux en cas de crise, a rassuré Mezzour.

 À cet égard, la stratégie du ministère vise à intégrer ces épiciers aux grandes surfaces afin d’atteindre le même prix, ainsi que la mise en place de plusieurs travaux qui sont actuellement en cours sur une loi qui contrôle la carte commerciale du pays. Le ministère s'emploie à fournir des fonds aux commerçants et à les accompagner pour réhabiliter ou changer leurs magasins, en plus de les inciter à la numérisation, sachant que l’épicier, pourtant maillon central de la distribution au Maroc, subit une concurrence de plus en plus agressive, par manque de solutions digitales adaptées, selon les déclarations du ministre. 
Sans oublier que cette numérisation permettra aux petits commerçants d'exposer leurs marchandises dans la plus grande zone possible, et de ne pas se limiter au seul entourage étroit.


Concernant la couverture sociale, Mezzour a indiqué que les commerçants soumis à la contribution professionnelle unifiée peuvent en bénéficier à partir de ce mois, ensuite, c’est au redevable d’en bénéficier en février prochain, et en mars c’est l'auto-entrepreneur qui va en tirer parti.

Il y a lieu de noter que le ministère travaille avec les syndicats et les associations qui représentent les commerçants pour accélérer le processus des indemnités familiales et de la retraite conformément aux exigences réglementant la couverture sociale, explique le responsable gouvernemental.

Le ministre a exprimé sa satisfaction du rôle joué par ces acteurs sociaux, déclarant que « contrairement à d'autres pays, le Maroc n'a pas connu de pénurie au niveau des produits durant la crise du Corona, grâce aux commerçants ».

  Quant au commerce dans les régions, le responsable a déclaré que son département avait précédemment organisé des débats à ce propos pour définir les priorités, aboutissant à 1500 recommandations, qui, selon lui, seront appliquées progressivement pour encourager le commerce intérieur.