Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Rupture de la coiffe des rotateurs : causes, symptômes et traitement

Santé


Rédigé par Zakaria CHIHAB le Dimanche 27 Décembre 2020



La coiffe des rotateurs est un ensemble de muscles permettant la mobilisation de l’épaule en rotation, élévation antérieure et abduction. Ces muscles ont également un rôle de centrage de la tête humérale par rapport à la glène humérale, instable par nature. Une rupture d’un ou de plusieurs tendons des muscles de la coiffe des rotateurs peut survenir de façon traumatique (chute) ou sans traumatisme, par usure. Cette « usure » est physiologique, c’est-à-dire qu’elle rentre dans le processus du vieillissement, apparaît habituellement à partir de l’âge de 50 ans et augmente année après année.

Le symptôme principal en cas de lésion de la coiffe des rotateurs est la douleur. La douleur est présente lors d’activités en porte-à-faux et réveille fréquemment le patient la nuit. En plus de la douleur, la déchirure du tendon peut entraîner une faiblesse musculaire lors de certains mouvements en particulier en élévation du bras. Graduellement, en raison des douleurs et de l’impossibilité de réaliser certains travaux, s’installe une limitation de l’excursion articulaire.

La mise au repos de l’articulation, l’application locale de froid et la prise d’anti-inflammatoires peut soulager les douleurs et aider à récupérer la mobilité de l’épaule. Le traitement de physiothérapie repose essentiellement sur le recentrage de la tête de l’humérus en face de la glène par l’assouplissement des haubans capsulaires et le renforcement de certains muscles. En cas de rupture complète d’un tendon, a fortiori d’origine accidentelle, un traitement chirurgical est recommandé sous forme d’une suture-réinsertion du tendon sur la tête de l’humérus. 

Zakaria CHIHAB, Kinésithérapeute -Physiothérapeute

  


Dans la même rubrique :
< >