L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Routine alimentaire : Après les vacances, retour à l’équilibre


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 5 Septembre 2021

On se fait plaisir pendant les vacances, mais à notre retour, le bilan de notre corps n’est pas toujours très positif : kilos en trop, inflammation, baisse d’énergie, problèmes digestifs… Les vacances ont eu raison de notre ligne ? On se ressaisit illico pour gommer rapidement les excès et s’alléger dès la rentrée.



Au retour des vacances, la reprise des activités peut s’avérer particulièrement difficile. Et pour cause, notre corps s’est habitué au rythme des vacances et il faut à présent réajuster notre horloge interne pour s’épargner fatigue et stress. Et cela implique de retrouver une hygiène alimentaire saine.

Pendant les vacances, notre hygiène alimentaire est parfois quelque peu perturbée. Tout est en quelque sorte permis : nous nous autorisons certains excès alimentaires et ne mangeons pas toujours aux mêmes horaires. C’est en effet le moment idéal pour relâcher la pression et se faire plaisir. « Sachez cependant qu’une perturbation de vos habitudes alimentaires influence votre rythme biologique, et donc votre niveau de fatigue et de stress », indique Dr Yousra Moustafid, nutritionniste.

Les nombreux écarts alimentaires des vacances mettent parfois nos intestins à rude épreuve. Il est dès lors conseillé de rétablir l’équilibre de la flore intestinale. « Les organes impliqués dans notre processus de purification sont les reins, le foie et les intestins, qui sont chargés d’éliminer les déchets et les toxines de notre corps. En choisissant un régime detox équilibré et sain, vous aidez votre corps à retrouver sa régularité », explique la spécialiste.

« L’équilibre alimentaire comporte deux volets : quantitatif et qualitatif. Dans la mesure où il n’y a pas d’aliments mauvais, tous peuvent être consommés. Seuls les excès sont dommageables », ajoute-t-elle.

Trois repas : un rythme régulier

Reprendre le chemin des bonnes habitudes signifie aussi ne pas sauter de repas. « Le petit-déjeuner notamment, moment essentiel de la journée, avec au programme : un laitage, un fruit ou jus de fruit et des sucres d’absorption lente comme le pain et des produits céréaliers. Pour le déjeuner, si vos possibilités sont limitées, essayez d’apporter des plats préparés la veille, à la maison. Sinon, sachez qu’un sandwich (fait-maison de préférence) sera plus équilibré que le sachet de chips et la barre chocolatée du distributeur. Pour le dîner enfin, misez sur la légèreté, histoire notamment de faciliter la digestion nocturne. Ces temps de repas vous permettront également de limiter voire de supprimer les grignotages », indique Dr Moustafid.

La spécialiste conseille d’habituer votre corps à avoir 3 ou 4 repas sains, à des horaires plus ou moins précis. Cela permettra d’activer le travail de votre métabolisme et de réguler la sécrétion de la ghréline, l’une des principales hormones régulatrices de l’appétit. Réguler cette hormone aidera à contrôler les envies de manger à n’importe quel moment de la journée.

Le petit déjeuner : un bon rituel

Pour le petit déjeuner, on oublie les céréales industrielles, tartines de confiture et grands verres de jus d’orange en bouteille et on mise plutôt sur les fruits frais entiers (banane comprise), les oléagineux (noix, amandes…) et les flocons d’avoine, d’épeautre ou de quinoa, avec un laitage nature et une boisson sans sucre (thé ou café). « L’important le matin : zapper le sucre pour éviter le fameux pic d’insuline avec des envies de grignotage et le coup de pompe de 11 heures », souligne la nutritionniste.

Préparez vous-même vos repas

Dès que possible, préparez vous-mêmes vos repas. Utilisez des herbes et des épices fraîches et renoncez aux additifs. « Les plats que l’on prépare soi-même avec des ingrédients frais contiennent tous les nutriments essentiels. Les parfums qui se dégagent de la cuisine stimulent la sensation de satiété, nous mangeons ainsi automatiquement de plus petites quantités et nous nous sentons rassasiés plus rapidement. Le fait de faire la cuisine nous-mêmes fait d’ailleurs que nous savourons davantage au lieu d’avaler à toute vitesse », éclaircit Dr Moustafid.

Dernier conseil : « méfiez-vous des régimes qui promettent une perte de poids excessive ou une perte de poids miraculeuse. N’oubliez pas que l’essentiel est de se sentir bien dans sa peau. Le régime post-vacances doit être un stimulant pour recommencer et retrouver le bon rythme pour affronter la nouvelle année de travail », incite la spécialiste.

Meryem EL BARHRASSI

 


Faites place aux fruits et légumes, surtout ceux de saison
 
Les fruits et les légumes sont les meilleurs alliés du régime alimentaire post-vacances d’été. Ces aliments sont naturellement propices à l’expulsion des toxines de l’organisme et ont donc une fonction purificatrice et bénéfique. « N’oubliez pas qu’il est toujours préférable de manger des produits de saison, choisissez donc des fruits et des légumes de saison. Dans ce cas, vous pourrez choisir des produits au milieu des saisons d’été et d’automne, et ainsi avoir des options pour tous les goûts », conseille Dr Moustafid.

Les poires, les raisins et les mûres peuvent être vos premiers choix. Les poires aident à combattre l’excès de liquide et sont riches en potassium. Ce fruit est disponible toute l’année, mais les poires de septembre sont les plus savoureuses.

 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News