L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Réserves de sang à Casablanca : Il faut 400 donateurs par jour pour l'autosatisfaction


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 14 Avril 2022

Grâce au mois de ramadan, l’afflux croissant des donateurs a permis au Centre régional de transfusion sanguine de Casablanca de reconstituer ses réserves de sang. Toutefois, les besoins sont si grands qu’il faut 400 donateurs par jour pour l'autosatisfaction, selon la Directrice du Centre, Amal Darid Ibnelfarouk, qui ambitionne d’attirer 100 donateurs quotidiennement grâce à l’effort de sensibilisation. Détails.



Amal Darid Ibnelfarouk, Directrice du Centre régional de transfusion sanguine à Casablanca nous a livré un état des lieux sur les réserves de sang dans la région Casablanca-Settat.
Amal Darid Ibnelfarouk, Directrice du Centre régional de transfusion sanguine à Casablanca nous a livré un état des lieux sur les réserves de sang dans la région Casablanca-Settat.

En difficulté, les Centres de transfusion sanguine peinent à se constituer des réserves de sangs suffisantes. Durant les semaines précédentes, la situation a été tellement difficile que plusieurs centres au Royaume avaient eu du mal à répondre aux besoins en cette matière vitale. Pourtant, le mois de ramadan semble être une bénédiction pour le Centre régional de Casablanca qui a pu améliorer son stock grâce à l’afflux croissant des donateurs qui sont de plus en plus nombreux. Contactée par nos soins, la présidente du CRTS de Casablanca, Amal Darid Ibnelfarouk, nous a fait part de son soulagement après l’amélioration palpable des stocks, qui est rendue possible grâce à l’engagement des donateurs. Près de quatre-vingts personnes se sont rendues au Centre au premier jour du mois sacré, nous précise-t-elle. 
 
Selon notre interlocutrice, les autorités ont lancé des campagnes de sensibilisation dans les mosquées à l’occasion du mois sacré pour sensibiliser des gens de l’importance de faire don de leur sang. Des unités mobiles ont été dépêchées près des mosquées à cet effet. Cet effort de sensibilisation a aussitôt donné les résultats escomptés et les équipes du CRTS espèrent obtenir cent paquets par jour d’ici la fin du ramadan. Le Centre a reçu une bonne nouvelle de part des ultras des supporters de l’équipe du Raja de Casablanca, qui ont promis d’affluer quotidiennement vers le Centre régional à hauteur de 150 donateurs par jour.
 
Malgré ces avancées, le stock actuel est loin de satisfaire les besoins de la région Casablanca-Settat à long terme. Celle-ci a besoin de 400 donateurs par jour pour atteindre l'autosatisfaction, nous explique la Directrice du Centre, ajoutant que 600 paquets de sang sont consommés chaque jour dans les différents établissements hospitaliers de la région, soit 35% de la consommation nationale.
 
Par ailleurs, les centres de transfusion sanguine font face à un autre problème de taille. Il s’agit de la pénurie des immunoglobulines qui a fait couler beaucoup d’encre récemment. Le ministère de la Santé a procédé à une vaste opération d’approvisionnement des différents centres de transfusion sanguine en plus des hôpitaux et les cliniques pour les cas d’extrême urgence. Cette opération a été annoncée en exclusivité par L’Opinion le 17 mars.