L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Réseaux sociaux : WhatsApp reste le «most used» au Maroc


Rédigé par A. CHANNAJE le Mardi 14 Juin 2022

Les Marocains sont toujours accrocs à l’application mobile WhatsApp. Ils sont 82% à utiliser la messagerie instantanée WhatsApp en 2022 et 92% d’entre-eux l’utilisent de manière quotidienne, selon la 3ème édition du baromètre des réseaux sociaux du Groupe Sunergia.



Réseaux sociaux : WhatsApp reste le «most used» au Maroc
Entre 2021 et 2022, l’utilisation quotidienne de Facebook passe de 61% à 87%. Instagram, quant à lui, passe de 28% d’utilisation quotidienne en 2021 à 67% en 2022 tandis que TikTok s’attribue la plus forte évolution, passant de 8% d’utilisation quotidienne en 2021 à 64% en 2022.

Par ailleurs, Twitter, Snapchat et LinkedIn, très peu utilisés quotidiennement en 2021, passent respectivement à 27%, 48% et 49% d’utilisation journalière, selon cette étude. La simplicité d’utilisation est l’une des clés de succès de la messagerie de Meta, explique l’étude.

Ainsi, presque 3 quarts des répondants ruraux et 41% des personnes sans niveau scolaire utilisent WhatsApp. Les 25-34 ans l’utilisent davantage en comparaison avec la moyenne générale (94% vs 82%).

La messagerie ne se réinvente pas aussi régulièrement que les autres réseaux sociaux, mais sa palette de fonctionnalités couvre la globalité des besoins des utilisateurs: échange de tout type de contenu multimédia (documents, photos, audio, vidéo…), partage de localisation, etc. Ce mix d’ingrédients a probablement contribué à la popularité de cette plateforme et à cette 1ère place dans le baromètre des réseaux sociaux au Maroc en 2022, estime Sunergia.

Facebook perd du terrain

L’étude montre, par ailleurs, que Facebook reste le 2ème réseau social le plus utilisé par les Marocains, à hauteur de 68%, en dépit d’une baisse de 4 points en comparaison avec 2021. Ce qui semble indiquer une perte d’importance par rapport aux autres réseaux sociaux. 64% des ruraux se connectent à Facebook, et ce taux baisse jusqu’à 26% pour les personnes sans niveau scolaire. La plateforme est davantage utilisée par les jeunes âgés de 25 ans à 34 ans (82%).

L’étude révèle aussi que 44% des Marocains utilisent Instagram, en hausse de 2 points par rapport à 2021. Globalement, le réseau est plébiscité davantage par les moins de 35 ans (74% des 18-24 ans et 60% des 25-34 ans.

TikTok, en quête de confirmation

La plateforme TikTok arrive, quant à elle, en 4ème position, avec 16% des Marocains qui l’utilisent. Par rapport à 2021, le réseau social chinois enregistre une évolution de 2 points, sans pour autant confirmer la montée en puissance observée un an auparavant (+9 points par rapport à 2020). TikTok est davantage utilisé par les femmes que les hommes (22% vs 10%).

Au même titre qu’Instagram, il est davantage populaire chez les moins de 35 ans, avec un taux d’utilisation de 27% chez les 18-24 ans et 21% chez les 25- 34 ans. Le baromètre montre, par ailleurs, que seuls 10% des Marocains utilisent Telegram. Les utilisateurs reprochaient au réseau social Facebook de violer leur confidentialité et leur droit à la vie privée. C’est alors que plusieurs utilisateurs ont migré vers d’autres plateformes de messagerie instantanée dont Telegram.

Snapchat, une chute vertigineuse

De même, Snapchat est utilisé par seulement 10% des Marocains. Le réseau social au fantôme connaît une dégringolade de 11 points par rapport à 2021. Il est utilisé majoritairement par les jeunes et il se peut qu’il paie les dégâts de la concurrence frontale avec Instagram. En 2016, ce dernier a ajouté le concept des stories, qui faisait le succès de Snapchat.

Comptant beaucoup moins d’utilisateurs qu’Instagram, Snapchat a donc vu sa fonctionnalité phare être dupliquée par un concurrent de poids, ce qui a vraisemblablement poussé les internautes à délaisser Snapchat au profit d’Instagram.

Aussi, 10% des Marocains utilisent Twitter. Le réseau social reste toutefois limité en termes de fonctionnalités par rapport aux autres réseaux, malgré l’ajout des Spaces, des salons de chat vocal en direct permettant à plusieurs utilisateurs de discuter en audio. Un concept calqué sur le succès de la plateforme de réseautage social Clubhouse.

Le baromètre de Sunegria révèle également que LinkedIn est utilisé par seulement 9% des Marocains, en baisse de 2 points par rapport à 2021. Le réseau social professionnel est davantage utilisé par les personnes avec un niveau de scolarisation élevé (Bac +5 et plus (38%). LinkedIn reste convoité pour son caractère professionnel et ses opportunités de réseautage et d’emploi. Enfin, l’étude montre qu’à peine 3% des Marocains utilisent Pinterest.



A. CHANNAJE



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News