L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Réseaux Sociaux : Sous pression, TikTok fait marche arrière


Rédigé par Yassine Elalami le Mercredi 13 Juillet 2022

TikTok suspend sa mise à jour imposant de la publicité ciblée à ses utilisateurs européens.



Selon le site spécialisé Tech- Crunch, le réseau social chinois a accepté de suspendre le déploiement de ses nouvelles conditions d’utilisation en Europe, celles-ci devaient être modifiées à compter du 13 juillet 2022.

Cette modification des conditions d’utilisation avait pour but de permettre au réseau social d’afficher de la publicité personnalisée sur les appareils sans autorisation préalable. L’autorité de protection des données irlandaise (DPC), principal régulateur de la confidentialité de TikTok pour le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l’Union européenne, a déclaré que la “pause” faisait suite à un “engagement” entre le bureau de surveillance et le géant de la technologie le 11 juillet.

Le Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc) considère qu’il s’agit d’une «violation potentielle» du Réglement général sur la protection des données (RGPD) et de la nouvelle directive e-privacy, dans une lettre adressée le 7 juillet au Comité européen de la protection des données. Le même jour, la Cnil irlandaise a rendu une décision rejetant le motif de «l’intérêt légitime».

« Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) souhaite exprimer ses graves préoccupations concernant le changement de base juridique de TikTok pour le traitement des données personnelles à des fins de contrôle publicité. TikTok a récemment révélé qu’à partir du 13 juillet 2022, la société commencera à recourir à des intérêts légitimes au lieu du consentement », lit-on dans la lettre.

La Cnil irlandaise mènera son analyse

La Commission irlandaise de protection des données, principal organe européen chargé de surveiller les pratiques de TikTok dans le cadre du RGPD et basée en Irlande, a déclaré que la «pause» faisait suite à un «engagement» pris par le géant chinois lundi 11 juillet.

« Suite à l’engagement avec le DPC hier, TikTok a maintenant accepté de suspendre l’application des modifications pour permettre au DPC de procéder à son analyse », a signalé un porte-parole du DPC à Tech- Crunch.

Les publicités personnalisées sont une pratique répandue sur les réseaux sociaux, qui tirent la majeure partie de leurs bénéfices des annonces diffusées auprès de leurs utilisateurs.

Légalement, le Digital Service Act, sur lequel les institutions européennes se sont mises d’accord le 23 avril, interdit uniquement le ciblage publicitaire des enfants ou utilisant des données sensibles, comme la religion ou encore l’orientation sexuelle. La pratique, désormais commune à tous les plus grands réseaux sociaux en Europe, est donc légale mais fait débat.



Yassine ELALAMI







🔴 Top News