L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Reprise économique : le soutien à l'investissement à la table du Conseil de gouvernement


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 27 Avril 2022

Le Maroc continue d'encourager l’investissement dans les secteurs prometteurs en ces temps de reprise économique. Dans cet esprit, le soutien à l'investissement, qui est un moteur de l'économie, sera au cœur des travaux du Conseil de gouvernement qui se réunira ce jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.



Lors de la prochaine réunion, le Conseil de gouvernement commencera ses travaux par l'étude de trois projets de décrets, dont le premier porte sur la durée de validité de l'état d'urgence sanitaire mis en place pour lutter contre la propagation du Covid-19, et le second modifie le décret relatif aux professions artistiques, tandis que le troisième porte application de l’article 7 de la loi de finance de 2022 relatif à l'octroi de subventions directes de l'Etat dans le cadre du soutien à l'investissement, indique lundi un communiqué du département du Chef du gouvernement.

Outre les aides à l’investissement en capital physique, le gouvernement vise à promouvoir la formation du capital humain et le renforcement de la Recherche-Développement. Une vision qui s'est traduite via les nouvelles politiques de l'emploi du Maroc, notamment l'investissement de 10,8 milliards de dirhams dans 15 projets des secteurs public et privé, dans le but de stimuler la création de 2 907 emplois dans le pays, et le programme FORSA ayant pour but de promouvoir les opportunités d'insertion socio-économique et en particulier la transition école-travail.

Toutefois, ce programme d'investissement gouvernemental a récemment fait l'objet de tirs nourris pour ce que les critiques ont jugé comme des dépenses inutiles pour la campagne publicitaire du programme. Le dispositif FORSA dans son ensemble coûtant plus de 1 milliard de dirhams, beaucoup anticipaient des résultats qui pourraient justifier le coût. Mais la publicité coûtant à elle seule 23 millions de dirhams, des questions ont été soulevées quant à la gestion du budget marketing. Ceci dit, le gouvernement pourra discuter de ce dispositif afin de mettre au clair la gestion financière de ce programme orienté par une approche équité.

Tablant sur sa situation géographique privilégiée à la jonction de l’Europe, de l’Afrique et du monde arabe, le Maroc a toujours encouragé les investissements étrangers, à travers notamment le lancement de plans sectoriels ambitieux qui pourraient placer l’attraction des investissements directs étrangers (IDE) au centre des politiques économiques en ces temps de reprise.

Le Conseil examinera également les dispositions de la convention de La Haye du 23 novembre 2007 portant sur le recouvrement international des aliments destinés aux enfants et à d’autres membres de la famille, ainsi que le projet de loi  relatif à cette convention.

Les travaux de la réunion s'achèveront par l'étude des propositions de nomination à de hautes fonctions conformément à l'article 92 de la Constitution, avant de tenir une réunion consacrée à l'examen des propositions de loi, conclut le communiqué.