L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Reportage : Les conscrits s’imprègnent des vertus de l’Armée


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mardi 20 Septembre 2022

Discipline, responsabilité, maniement des armes, esprit d’abnégation, autant de qualités que les appelés du 3ème contingent ont apprises lors de la première partie de leur service militaire.



Ph : Nidal
Ph : Nidal
«Comment est la vie dehors?”, nous interroge allégrement un jeune conscrit qui s’apprête, à l’instar de ses camarades, à faire ses valises pour rentrer chez lui. Une joie indicible s’est dessinée sur ses traits, tellement enthousiaste de retrouver une liberté tant chérie de la vie civile.

Le visage illuminé par la joie d’avoir eu l’occasion de revoir sa famille, le jeune s’est réjoui d’avoir été en mesure d’endurer la rigueur de la vie militaire qu’il découvre pour la première fois. Crânes et visages rasés, la mine sérieuse et impassible, les jeunes appelés ont clairement changé durant les quatre mois qu’ils ont passés dans le troisième Centre de Formation situé à la Base militaire de Benguerir. “Nous avons appris beaucoup de choses, notre vie a totalement changé”, nous confie avec joie un des conscrits originaire de Kelaât Seraghna. “Oui, évidemment qu’ils ont changé, ils sont plus disciplinés, plus audacieux et mieux instruits”, opine un sous-lieutenant qui fait partie des instructeurs.

Fin d’une étape, début d’une autre

Cela fait quatre mois que les conscrits incorporés sont enfermés dans la base militaire où ils ont découvert la vie au sein de l’Armée royale dans une splendeur particulière. Maintenant, ils ont droit à une quinzaine de jours de vacances après la fin de la première partie de leur formation qui durera au total 12 mois. Cette première étape du service militaire a été clôturée lors d’une cérémonie organisée au troisième centre de formation des appelés du 37ème contingent, où ceux-ci ont prêté serment devant le Général de Brigade Tijani Hammou N’Aïcha.

“Aujourd’hui, vous achevez la première phase de votre formation, vous avez l’honneur de prêter le serment qui constitue le pacte divin et permanent qui vous lie à votre Chef Suprême et Chef d’Etat-major (Général) des Forces Armées Royales”, a déclaré le Général en s’adressant aux conscrits rassemblés autour du drapeau national. Le Général a affirmé que toutes les mesures ont été prises pour assurer le retour des conscrits chez leurs familles dans les meilleures conditions.

Après le serment, il a été procédé au passage en revue des groupes d’appelés qui ont défilé devant le Général, accompagné d’une délégation de hauts gradés. De la tribune, les hauts gradés ont vu parader les groupes finement alignés et quadrillés des appelés, précédés par la garde d’honneur. Un corps de parade portant le drapeau.

Le parcours du combattant !

Entamée le 31 mai 2022 après l’opération d’incorporation, la première étape du service militaire est dédiée à la formation commune de base. Elle consiste à initier les conscrits à la discipline militaire et à leur inculquer les connaissances de base, à savoir le port et le maniement d’armes, les exercices de tirs… etc. Les appelés ont également bénéficié d’une instruction militaire et sportive approfondie et d’un accompagnement psycho- éducatif, nous a expliqué le Colonel Hicham Naâma, Chef de la Division mobilisation et service militaire au sein de l’EMG des FAR, dans une déclaration. A l’issue de leur parcours, les conscrits auront achevé une formation de terrain où ils se rendront dans la zone Sud, nous lâche un des instructeurs.

“C’est une forme de stage, si je puis simplifier”, a-t-il indiqué. En effet, l’objectif est de doter les jeunes conscrits des qualités et des compétences requises pour en faire des soldats de coeur et d’esprit. Ces derniers sont formés et entraînés de sorte à augmenter leurs capacités d’endurance, de concentration et à façonner leur esprit de camaraderie. La formation prévoit également des activités culturelles et sociales.

Une fois les vacances terminées, les jeunes appelés devront réintégrer les différents Centres de formation pour entamer la deuxième phase de la formation qui durera huit mois. Cette deuxième étape, rappelle le Colonel H. Naâma, est dédiée à la formation professionnelle dans différents domaines de spécialités en fonction des choix des conscrits. Aussi, ces derniers suivront-ils une formation militaire approfondie.

La formation sera couronnée par l’obtention d’un diplôme professionnel qui facilitera ensuite aux lauréats d’intégrer le marché de travail. Le service militaire, en plus d’être une expérience inédite sur le plan personnel, est un gage de sécurité pour plusieurs jeunes qui bénéficient d’une formation certifiante, en plus d’une allocation mensuelle.

Des perspectives prometteuses

En réalité, les conscrits ont l’opportunité de faire carrière au sein des Forces Armées Royales qui ne manquent pas de recruter parmi les conscrits ayant achevé leur service militaire. Les FAR, précise une source bien informée, ont recruté plus d’un quart des effectifs de la promotion précédente qui s’élèvent à 15.000 appelés au service militaire.

Rappelons que 20.000 candidats ont été admis au service militaire cette année, soit 5000 conscrits de plus que la promotion précédente. L’opération de sélection des appelés a eu lieu du 16 au 28 mai 2022 dans les différents centres dédiés à cet effet. Les jeunes conscrits ont été répartis ensuite sur les treize centres d’accueil et unités des FAR qui assureront le programme de formation.



Anass MACHLOUKH

L'info...Graphie

Reportage : Les conscrits s’imprègnent des vertus de l’Armée

Conscription


Comment on fabrique des soldats
 
Devenir militaire n’est pas aussi simple qu’on le croit. Ça demande des compétences particulières et des qualités rares. En gros, c’est un parcours de combattant où les conscrits suivent une formation minutieuse durant laquelle ils apprennent à porter et manier les armes ainsi que les techniques de combat. Mais ce n’est pas tout. La formation militaire est trop importante pour qu’elle se limite à des concepts de base.

«Les appelés ont eu l’occasion de faire des sorties sur le terrain pour appliquer les connaissances théoriques», nous explique le sous-lieutenant Ibn El Azar Abdelhanin, Chef du service d’instruction au sein du troisième centre de formation, qui a énuméré plusieurs types de missions militaires classiques expérimentées par les conscrits. Il s’agit des opérations de tirs à balles réelles, des communications radiotéléphoniques, et des exercices tactiques.
 

Vie militaire

Ph : Nidal
Ph : Nidal

Une épreuve unique en son genre
 
À entendre les témoignages des appelés, on se rend aussitôt compte qu’ils réalisent l’ampleur de l’expérience du service militaire et son impact sur leur vie. «J’ai choisi le service militaire de mon plein gré, et j’ai eu le soutien plein et entier de ma famille qui m’a beaucoup approuvé. Personnellement, j’ai appris plusieurs choses.

Cette expérience m’est d’autant plus bénéfique que j’ai appris des vertus comme la patience, le sens de la camaraderie, l’abnégation et le savoir-faire face aux périls. Aussi, ai-je découvert ce que c’est que sacrifier soimême pour le groupe», confesse Yahya El Azhar, jeune appelé, avec un air altier.

De son côté, Mohammed Talbi, 26 ans, de Casablanca, se réjouit de la chance de pourvoir faire une formation professionnelle certifiante. Une opportunité qui lui est précieuse. «En plus d’apprendre à être un soldat, nous avons l’occasion d’étoffer notre parcours par une formation professionnelle, ça n’a pas de prix», s’est-il félicité. Cet amoureux du Taekwondo a eu également le loisir de pratiquer son sport de prédilection. Ça lui a valu d’être choisi parmi ceux qui ont fait un show pendant la cérémonie de fin de formation.

En effet, les jeunes sont d’autant plus satisfaits de leur expérience qu’ils sont ravis d’avoir eu la chance d’apprendre à se défendre et à maîtriser les arts martiaux. A l’instar de Mohammed, nombreux sont ceux qui ont eu le privilège de faire une démonstration devant le Général de bridge lors de la cérémonie de prestation de serment. Répartis en deux équipes sous l’autorité d’un instructeur, des élèves ont simulé des combats tout en dévoilant les techniques martiales qu’ils ont apprises durant leur parcours.
 

Déclaration du Colonel Hicham Naâma

Reportage : Les conscrits s’imprègnent des vertus de l’Armée

« Les appelés bénéficient d’une formation purement militaire »
 
Dans une déclaration à «L’Opinion », le Colonel Hicham Naâma, Chef de la division Service militaire et mobilisation au Troisième Bureau de l’état-major des FAR, a expliqué de façon circonstanciée le parcours des appelés au service militaire.

“En exécution des Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, les différents centres de formation des appelés au service militaire ont organisé des cérémonies à l’occasion de la clôture de la première étape du service militaire du 37ème contingent qui a prêté serment. Cette première étape a été consacrée à la formation générale qui a duré quatre mois à partir du mimai 2022.

S’agissant de la pierre angulaire du service militaire, cette étape prévoit plusieurs aspects, dont les activités physiques, qui visent à renforcer la condition physique des conscrits et leur capacité d’endurance et de confiance en soi. En plus de cela, les appelés bénéficient d’une formation purement militaire axée autour de l’apprentissage de la discipline et du sens de la responsabilité. Dans le cadre de cette formation militaire, les appelés ont appris également le maniement des armes et les techniques de tir.

En parallèle, les instructeurs ont veillé à organiser des activités socio-culturelles, notamment la deuxième édition des jeux sportifs où le haut niveau d’intégration des appelés et leur sens de la concurrence loyale ont été constatés. Les conscrits auront droit, dès la fin de la cérémonie de fin de formation et de prestation de serment, à quinze jours de vacances.

Après leur retour au centres de formation, ils procéderont à la deuxième étape, qui sera consacrée à la formation professionnelle et technique dans différentes spécialités, et ce, en fonction du niveau scolaire et des choix de chaque appelé. Ensuite, à l’issue de cette deuxième étape de formation professionnelle, plus pratique que théorique, ils obtiendront un diplôme qui leur permettra de s’intégrer dans la vie socio-professionnelle après leurs parcours au service militaire».
 








🔴 Top News











 
Other