Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Repenser l’économie et son enseignement en Afrique Post Covid-19


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Jeudi 4 Juin 2020

Nous avons contacté Fatima ARIB, Directrice de l’ENCG Marrakech et d’ACISS, pour nous parler des opportunités économiques qu'offre la pandémie pour les pays africains et le rôle du Maroc dans la phase post-crise.



Fatima ARIB, Directrice de l’ENCG Marrakech et d’ACISS.
Fatima ARIB, Directrice de l’ENCG Marrakech et d’ACISS.
L’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion ENCG- Marrakech et le Centre Africain des solutions Innovantes Durables ACISS de l’Université Cadi Ayyad ont organisé mardi 02 juin sur le thème « Repenser l’économie et son enseignement en Afrique Post Covid-19 », qui a réuni plusieurs professeurs et experts, originaires de plusieurs pays africains et en présence du Docteur Vera SONGWE, Secrétaire Exécutive de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique. Professeure Fatima ARIB, Directrice de l’ENCG Marrakech et d’ACISS, nous trace les grands axes. 

Dans quel cadre Covid-19 peut-il constituer une opportunité économique pour les pays africains ?

La pandémie due au Coronavirus Covid-19 fait basculer l’économie mondiale dans une rupture systémique dont nous n’appréhendons pas encore pleinement l’ampleur. En Afrique, elle a certes accumulé beaucoup de tensions, mais offre aussi de formidables opportunités dont la principale est de repenser notre modèle de développement et réinventer une économie durable et plus humaine en Afrique, tout en profitant du numérique qui se retrouve aujourd’hui au cœur de notre monde.

Quelles solutions innovantes pour les entreprises ?

La pandémie du Covid-19 a profondément ébranlé tous les aspects organisationnels. Le retour aux modèles traditionnels est désormais impensable. Les entreprises doivent repenser leurs structures pour obtenir un avantage concurrentiel, chose qui ne peut se faire sans la recherche de solutions innovantes, pour investir dans l’organisation en tant que groupement humain, repenser les procédures et systèmes internes et externes, s’engager dans la formation du personnel pour créer une nouvelle culture métier, concevoir des stratégies marketing innovantes pour mettre à jour le modèle commercial et l’adapter aux nouvelles exigences, tout en tirant profit des nouvelles technologies.

Quel rôle pourrait jouer le Maroc dans cette nouvelle configuration post-Coronavirus en Afrique ?

Le Maroc est considéré aujourd’hui comme l’un des principaux partenaires de la réponse mondiale au Coronavirus, par sa réactivité et la solidarité de toutes ses forces vives. Il a démontré et confirmé sa détermination à soutenir plusieurs pays africains. Nous sommes tous convaincus que le monde post Coronavirus sera différent de celui de l’avant. Il est donc important de comprendre que le Maroc gagnerait ainsi à profiter de ses avancées et saisir le contexte actuel pour consolider son statut de puissance régionale à l’échelle africaine, et se repositionner pour militer en faveur d’un nouvel ordre international intégrant l’Afrique comme acteur principal, prenant en compte les spécificités, les besoins et les inspirations de ses populations.
 
Propos recueillis par : Wolondouka SIDIBE