L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Réouverture imminente des passages frontaliers de Sebta et Melilia


Rédigé par S.A le Mercredi 11 Mai 2022

Lors d'un point de presse improvisé lors de la clôture de la Réunion ministérielle de la Coalition anti-Daech à Marrakech, le chef de la diplomatie espagnole a annoncé la réouverture des frontières de Sebta et Melilia dans les jours à venir et la tenue d'une réunion du Groupe de travail sur les tracés maritimes le mois prochain après 15 ans d'inactivité



Réouverture imminente des passages frontaliers de Sebta et Melilia
« Les postes frontières de Sebta et Melilia devraient rouvrir leurs portes dans les jours à venir », c’est en ses mots que le ministre des Affaires étrangères espagnols, José Manuel Albares a annoncé la reprise imminente du trafic de personnes et de marchandises par les frontières terrestre en le Royaume et les villes occupées. Une annonce faite lors d’un point de presse improvisé en marge de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale anti Daech qui s’est tenue le mercredi 11 mai à Marrakech. 

Selon le chef de la diplomatie espagnole, une seconde réunion entre lui et son homologue marocain, Nasser Bourita a eu lieu après la fin des travaux de la Réunion. L’occasion pour les deux diplomates de convenir « d’un accord définitif pour la réouverture des frontières terrestres de Sebta et Melilia. Les ministères de l’Intérieur sont au moment où je vous parle de travailler conjointement pour régler les derniers détails pour une reprise des passages par ses douanes dans les jours à venir », a confié Albares.


Lors de cette seconde réunion entre Bourita et Albares, les deux diplomates ont convenu de réunir le Groupe de travail sur la délimitation des espaces maritimes en juin, « nous avons décidé de tenir cette réunion en Espagne après 15 ans d’inactivité, justement alterner les réunions et groupes de travail entre le Maroc et l’Espagne fait partie des décisions que nous avons prises lors de cette réunion », a précisé le chef de la diplomatie espagnole.

Des réunions inscrites dans la feuille de route qui devrait culminer avec la Réunion de Haut Niveau avant fin de l’année en cours. « Cette Réunion devrait poser les bases d’un nouveau Traité d’amitié et de coopération entre nos deux pays, qui consacrera cet esprit d’absence d’actions unilatérales, de respects et bénéfices mutuels », a rappelé Albares. 

Interrogé sur l’affaire Pegasus qui secoue l’actualité politique espagnole et a précipité le limogeage de la cheffe des services des renseignements espagnol, le CNI et les accusations d’une partie de la presse comme du paysage politique d’une supposée utilisation du logiciel espion par les services marocains, le chef de la diplomatie espagnol a balayé ses accusations. « Les relations internationales et diplomatiques se basent sur des faits et non des rumeurs et des hypothèses, aujourd’hui les faits sont une feuille de route présentée le 07 avril à Rabat que nous avons continué à développer lors des deux dernières réunions et que nous continuerons à développer », a signifié le chef de la diplomatie espagnol.