Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Réouverture des frontières : Des avis favorables...mais aucune recommandation définitive !


le Mercredi 8 Décembre 2021

Au moment où le variant Omicron continue de semer la panique et l’inquiétude, le Comité national scientifique et technique du Covid-19, a tenu, mercredi, une réunion pour évaluer la situation épidémiologique et préparer de nouvelles recommandations au gouvernement. Détails.



Réouverture des frontières : Des avis favorables...mais aucune recommandation définitive !
À ce jour, quelque 24,4 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin anti-covid, mais le maintien du « bouclier vaccinal » reste de mise,  non seulement pour endiguer la propagation du Covid, mais également et surtout pour éviter l’entrée du très redoutable nouveau variant Omicron.
 
C’est ainsi que le Comité national scientifique et technique s’est réuni ce mercredi 8 décembre 2021, pour évaluer la situation épidémiologique, en vue d’adresser de nouvelles recommandations à la tutelle sur la question des mesures restrictives. Selon nos sources, un avis favorable aurait été adressé par certains membres du Comité sans qu’il n’y ait pour autant consensus et pour le moment aucune recommandation définitive officielle n’a été actée.
 
Cela dit, même pour les membres favorables à la réouverture des frontières, l’idée serait d'y procéder partiellement, et ce à partir du 13 Décembre 2021. « La reprise des vols et des trajets maritimes ne serait toutefois pas totale, dans la mesure où les restrictions ne devraient pas être levées pour les pays de l’Afrique australe», précise notre interlocuteur. Cette proposition serait motivée par l’amélioration de la situation épidémiologique, indique-t-on.
 
Par ailleurs, et sur un autre volet, les autorités publiques ont décidé de revenir, à partir de cette semaine, aux contrôles stricts de la validité des pass vaccinaux. Dans la périphérie de Rabat, des agents de la Gendarmerie royale de Aïn Atiq ont commencé à faire le tour de plusieurs unités de textile, constatent des correspondants sur place. S’adressant directement aux gérants des unités, ils ont demandé des listes, dans les meilleurs délais, contenant les détails de la vaccination de leurs salariés, et ce avec la notice de revenir plus tard pour procéder à des vérifications.

Plusieurs autres régions connaissent le même protocole de contrôle. « Ces contrôles seront menés dans les administrations publiques auprès de leurs fonctionnaires et des usagers de ces services administratifs », précise-t-on. Et d’ajouter que cette mesure concerne « les entreprises privées, mais en sont exclus les établissements scolaires et de formation». En cas de découverte de pass vaccinaux non valides, la circulaire appelle à la pénalisation des contrevenants.