Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Rentrée scolaire : les médecins favorables à l’enseignement présentiel


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 27 Août 2020

Au milieu du débat sur la décision du Ministère de l’Éducation Nationale de combiner entre l’enseignement à distance et celui en présentiel, les médecins n’ont pas manqué de se prononcer sur cette décision qui ne cesse de susciter la perplexité des marocains.



La Société́ Marocaine de Pédiatrie, la Société́ Marocaine des Sciences Médicales et la Société́ Marocaine de Pédopsychiatrie, ainsi que les membres du Comité́ national de veille pour la santé de l’enfant, ont signé une lettre commune adressée au ministre de l’Education nationale à dessein de lui faire part de leurs recommandations sur la rentrée scolaire. 

Les médecins signataires ont salué l’initiative du ministère d’accorder aux parents la possibilité de choisir l’enseignement en présentiel qui, selon eux, est « un choix approprié au contexte socio-économique de notre pays ». L’enseignement à distance est ainsi déconseillé puisqu’il est préjudiciable à la santé des enfants, nous a confié Said Afif, président de la Société marocaine des sciences médicales, qui a ajouté que les consultations ont montré que l’auto-enseignement augmente l’excitation des enfants. D’où l’importance des liens sociaux à l’école sachant que les enfants de moins de 14 ans ne présentent pas de risque de contamination. 

Afin d’assurer les cours en présentiel dans les meilleures conditions, les médecins signataires ont proposé une série de mesures, tels que la vaccination préalable des enfants, le décalage des heures d’entrée à l’école et la stérilisation des classes une fois par jour. En revanche, selon les signataires, les tests PCR ne sont pas préconisés pour les enfants, vu que ces tests sont ponctuels et faussement rassurants.

Concernant le suivi des élèves, une commission est créée à cet effet, constituée par l’ensemble des sociétés médicales précitées, des responsables de l’Education nationale et de la Secrétaire générale de la Jeunesse et des Sports.

 

  


Dans la même rubrique :
< >