L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Rentrée professionnelle : Se motiver pour réussir la reprise


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 22 Août 2021

Blues d’après vacances, stress de la rentrée, le retour au travail après les vacances peut être parfois difficile. Après deux ou trois semaines de farniente, il faut reprendre le chemin du bureau. Ce changement de rythme n’est pour personne une période facile.



Les meilleures choses ont une fin. Vous voilà de retour au travail. Et même si ces quelques semaines de vacances ont rechargé vos batteries, vous avez du mal à vous replonger dans vos dossiers. L’idée de retrouver votre boîte email qui déborde, l’effervescence des projets, des réunions, des dossiers, et une liste de tâches à rallonge vous met le cafard. Rien de plus normal.

La reprise du travail après les vacances peut parfois être difficile lorsqu’il faut reprendre de nouveau le rythme après plusieurs semaines de bien-être. Le blues de la rentrée risque de vous gagner. Vous appréhendez de retrouver la routine, le temps passé dans les transports, le stress au travail… Cette morosité peut-être passagère, et dans quelques temps vous serez à nouveau dans le bain. Néanmoins, en suivant ces petits conseils vous pourrez reprendre plus rapidement un rythme normal sans pour autant casser le bénéfice acquis lors de vos congés.

Préparer son retour

A l’instar des vacances, souvent préparées bien en amont, le retour au bureau ne devrait pas être improvisé ou subi mais anticipé. Le changement de rythme (heure du réveil, activité différente, trajets quotidiens) peut s’avérer délicat s’il n’est pas anticipé.

Pour gagner de précieuses minutes, préparer sa tenue et ses affaires la veille de la reprise permet de prolonger sa nuit de quelques minutes. « Le rythme de votre journée change et peut se révéler compliqué. En effet, les grasses matinées sont terminées et bienvenue à la sonnerie du réveil, se laisser couler tranquillement sans regarder l’heure qui passe est également derrière vous. Le rythme du travail en douceur doit être anticipé », explique Dr. Ghizlane Benamar, psychothérapeute.

Reprendre progressivement

Attaquer sa première journée de reprise à un rythme d’enfer serait contre-productif. « Si l’on est décisionnaire, il vaut mieux éviter de caler une réunion cruciale le lundi à 8 heures le jour de son retour », conseille Dr. Benamar.

De même, si l’on peut se le permettre, mieux vaut opter pour des horaires allégés les premiers jours afin de ne pas retomber dans l’état de stress qui était le vôtre avant la coupure estivale. D’aucuns se demandent aussi s’il faut consulter sa boite mail dès le dimanche soir pour être ainsi opérationnel dès le lendemain matin. La réponse ne va pas de soi. Tout dépend des tempéraments. Cela peut rassurer les personnes les plus angoissées d’y jeter un oeil.

« Mais prendre connaissance d’un mail le dimanche soir ne va pas chambouler la vie de l’entreprise », tranche la spécialiste. « Il est recommandé de prendre votre temps pour traiter tout ce qui s’est passé pendant votre absence, à votre rythme et la tête reposée. De plus, il n’est pas pire reprise que de cumuler les heures de travail et de faire des journées surchargées », ajoute-t-elle.

Hiérarchiser les priorités

Il est essentiel de faire un point sur les tâches qui vous attendent. Et les classer de manière rationnelle. « Etablir les priorités, c’est une activité que l’on a mis de côté pendant ces semaines de repos », note Dr. Benamar. L’erreur la plus fréquente est de se lancer à corps perdu dans des activités sans sens, ce qui représente une perte d’énergie inutile. Il est également contre-productif de se focaliser uniquement sur les chantiers à lancer. Il faut aussi penser à reprendre les dossiers de long cours que l’on a suspendu le temps de l’été.

La meilleure méthode pour s’organiser est de faire le point avec ses supérieurs hiérarchiques, ainsi qu’avec les membres de son équipe rentrés plus tôt que vous afin de savoir ce qui s’est passé en votre absence et connaître les dernières directives.

Privilégier le relationnel

S’accorder le temps de prendre un café avec les collègues est crucial : « il permet à la fois de refermer correctement la page des vacances en racontant comment celles-ci se sont passées, mais surtout il offre l’opportunité de débriefer ce qui s’est passé en son absence et de prendre le pouls des équipes : l’arrivée d’un nouveau collègue, les tensions internes sur un dossier, l’annulation d’un contrat ou le rachat d’une filiale, autant d’informations qui ont pu échapper au vacancier sur son île exotique et qui pourraient s’avérer cruciales pour rendre son travail plus efficace plus vite », indique la spécialiste.
 
Meryem EL BARHRASSI


Une rentrée scolaire sans stress
 
Pour les petits, comme pour leurs parents, la rentrée scolaire peut générer une bonne dose d›anxiété. Pour éviter les larmes et les grincements de dents, il faut se préparer pour le retour à la routine. « Une bonne semaine avant la rentrée, il est utile de remettre en place une certaine régularité dans les horaires de sommeil. Réavancez progressivement (15 minutes environ) l›heure du coucher, mais également celle du réveil. Et pas d›exception le dernier week-end. Cela perturberait à nouveau le rythme de votre enfant et il risquerait d’être décalé pour le jour de la rentrée », conseille Jihane Laraichi, coach scolaire. « Vous pouvez les impliquer dans le magasinage de leurs fournitures scolaires. Transformez cette corvée en une belle sortie familiale, question de mettre un peu de joie dans le processus », souligne la coach.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Septembre 2022 - 15:46 iPhone 13 : Surprenante chute des prix






🔴 Top News