L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Rencontre économique panafricaine : Casablanca accueille « Congo, terre d’opportunités »


Rédigé par W. S. le Lundi 25 Avril 2022

C’est une manifestation économique d’importance capitale que Casablanca s’apprête à accueillir. Il s’agit de « Congo, terre d’opportunités », à l’initiative des autorités de ce pays, prévue les 5 et 6 mai prochains. Selon les organisateurs, cet événement s’inscrit dans le cadre de la feuille de route élaborée par Denis Christel SassouNguesso, ministre de la Coopération Internationale et de la Promotion du Partenariat Public-privé. D’ailleurs, sa présence effective et celle de Ryad Mezzour, ainsi que d’autres personnalités de haut niveau, en dit long sur l’importance de cette rencontre.



Dans un communiqué publié, à cet effet, cette conférence se veut une plateforme d’échange continue pour accompagner les investissements en République du Congo. Pour les promoteurs, cette rencontre économique vise à stimuler l’investissement des partenaires étrangers et des entreprises privées dans des projets ayant pour but de consolider et pérenniser la croissance économique inclusive du Congo.

Pour mieux en comprendre la portée, il faut dire que le Congo présente un réel potentiel économique pour le Congo. Et le choix de Casablanca pour abriter une telle manifestation n’est pas fortuit puisque le Maroc connait, de par sa forte croissance économique et ses ambitions économiques pour le continent, la présence de nombreuses sociétés internationales et dispose d’importantes structures visant à favoriser l’investissement.

Dans ce sillage, expliquent les initiateurs, le département congolais de la Coopération internationale souhaite mettre le cap sur l’agriculture et le tourisme, étant des secteurs à forte valeur ajoutée pour l’économie marocaine. En effet, l’agriculture représente à elle seule 14% du PIB marocain et plus d’un million et demi d’euros d’exportations.

Favoriser l’investissement

Ainsi, pour mieux soutenir son potentiel agricole, la République du Congo ambitionne d’accroître ses investissements par le biais des partenariats publics-privés. Outre le secteur agricole, le tourisme est aussi au coeur des efforts de développement du gouvernement congolais. Il s’agit d’une destination touristique de choix et donc un secteur favorable à l’investissement.

Pour rappel, les deux pays entretiennent des relations de longue date, régies par un grand nombre de conventions bilatérales. Sur le plan économique, le Congo capte 5,1% des exportations marocaines et constitue son 5ème fournisseur en Afrique subsaharienne, incarnant ainsi l’exemple d’un partenariat sud-sud.

Plusieurs thématiques seront traités lors de ces deux journées dont, entre autres, « Maroc-Congo : vers une communauté de destins économiques ». Il s’agira ici de démontrer que dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant, le Maroc et le Congo peuvent bâtir ensemble une communauté de destins économiques, fondée sur le respect et la confiance mutuels pour édifier un avenir commun. Le second panel portera sur les « Partenariats Public-Privé : le Congo affiche ses ambitions ».

En effet, les PPP ouvrent un champ croissant d’opportunités pour les États comme pour le secteur privé et jouent un rôle crucial dans le développement économique du continent africain. Dans ce sens, le Congo ouvre ses portes aux investisseurs marocains souhaitant évoluer dans les secteurs de l’agriculture et du tourisme.



W. S.