Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Tribune libre

Reconfiner un jour...Impossible

Ou rechercher désespérément un plan B ou C


Rédigé par AB le Jeudi 18 Juin 2020

Les phases de déconfinement se suivent et se ressemblent un peu partout dans le monde. Chaque pays va à son rythme, à géométrie variable, en fonction du fameux R0 régional, et selon les pressions économiques et sociales des différentes associations professionnelles.



Reconfiner un jour...Impossible

Pour nous au Maroc : Zone 1 , Zone 2 ….
 

On râle un peu, moyennement, ou beaucoup en Zone 2. En même temps on le fait gentiment à la marocaine. On reste confiné sans l'être vraiment en zone 2, on se déconfine en Zone 1 en respectant les gestes barrières sans les respecter vraiment.

Mais il y a une donne bien établie, on rentre dans l’œil du cyclone d’une crise économique (faillites des sociétés) et sociale (chômage et pauvreté). Et chacun y va de ses statistiques, de ses chiffres et de ses prévisions.
 

Les politico-économistes s’affrontent selon des arrières pensées idéologiques ;
 

  • Les éternels pessimistes à la recherche d’une revanche historique ;
  • Les sages et prudents relativistes qui temporisent ;
  • Les optimistes de services ne veulent en aucun cas désespérer les consommateurs.


Alors tous les pays du monde s’attellent à réinventer le monde de demain dans un programme électorale mondial basé sur la durabilité, la solidarité, …, des mots, qui ne fâchent pas. Mais des bruits de fond persistent :
 

  • La pandémie au niveau mondiale s’aggrave
  • On reconfine localement en chine pour 140 cas en 3 jours
  • Attention à une seconde vague sanitaire due au caractère saisonnier de ce virus de malheur



Et immédiatement la contre attaque médiatique prend forme :
 
 

  • Prochainement sur vos écrans, le vaccin sera là en septembre 2020 ;
  • La contamination croisée serait de 40 à 70% dans la population ;
  • Les enfants, finalement, ne sont pas contaminants ou si peu.


On communique le froid et le chaud pour permettre au secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin d’annoncer déjà la couleur :

"Nous ne pouvons pas fermer l'économie ni arrêter les activités une nouvelle fois”


Décodage : On ne reconfinera plus jamais comme nous avons fait !


Alors, Comment reconfinera-t-on lors d’un retour du COVD-19, ou à l’occasion de la prochaine pandémie ? Pour le dire autrement : Quel est le Plan B ! en connaissance de cause des statistiques significatives disponibles, une expérience certaine des logistiques médicales à déployer, et une évaluation plus riche des comportements sociétaux.


Pour illustrer ces propos, jetons un œil sur les statistiques françaises* (30.000 morts à ce jour) dont les volumes donnent des tendances quasiment scientifiques pour en tirer d'éventuelles conclusions qui ne manqueront pas de configurer le prochain confinement !


Premièrement : je ne sais pas pourquoi l'académie française a décidé que ce virus serait féminin (la CoVid-19), bien que l’usage verbal le rendra masculin (le Covid), car on sait maintenant que :
 

  • la répartition des sexes des cas confirmés de Covid-19 admis en réanimation est sans contestation masculine : Homme (73%) et Femme (27%)
  • La Répartition des personnes décédées en fonction du sexe : Homme (55%) et Femme (45%)


Ceux qui devront rester chez eux la prochaine fois seront plutôt des hommes !


Deuxièmement : On a beaucoup parlé de la discrimination positive ou négative par l'âge, alors voyons comment s'établit d'abord la répartition des âges des cas confirmés de Covid-19 admis en réanimation :

 
  • Moins de 15 ans 1%
  • 15-44 ans 8%
  • 45-64 ans 37%
  • 65-74 ans 37%
  • 75 ans et plus 18%
 

Difficile de conclure quoique ce soit à ce stade , alors voyons plutôt la répartition des personnes décédées en fonction de l'âge :

 
  • 0-14 ans 0%
  • 15-44 ans 1%
  • 45-64 ans 9%
  • 65-74 ans 15%
  • 75 ans et plus 75%
 

Déjà on peut laisser les écoliers et collégiens à leur scolarité jusqu’à 14 ans.
 

On retiendra qu'en France sur 30.000 morts enregistrés par COVID- 19 : 90% étaient âgés de 65 ans et plus.

 

Est-ce à dire que les retraités et les seniors devront rester confinés chez eux la prochaine fois ?

 

Troisièmement : On a tous appris à utiliser un nouveau mot au quotidien “comorbidité” alors voyons d'abord la répartition des personnes décédées en fonction des comorbidités.

 
  • Morts Avec comorbidités 66%
  • Morts Sans comorbidités 34%
 

Bien, précisons les choses, pour voir de quelles comorbidités on parle :

 
  • Pathologie cardiaque 34 %
  • Hypertension artérielle 25 %
  • Diabète 16 %
  • Pathologie respiratoire 13 %
  • Pathologie rénale 12 %
  • Pathologie neurologique 9 %
  • Obésité ou surpoids 6 %
  • Immunodéficience 2 %
 

Nous avons maintenant le profil des personnes à confiner de façon sélective dans le cas d’un retour saisonnier de ce virus (sans vaccin) en fin d’année 2020.

 

Le profil du prochain confiné : Plutôt masculin, âgé de 65 ans et plus, et atteint d’une pathologie cardiovasculaire, dont l’hypertension artérielle, ou de diabète.

 

Or les seniors sont ceux qui votent le plus, sont ceux qui transmettent le plus le savoir, l’expérience, ce sont les plus ministrables, les seniors consomment leurs retraites et leurs épargnes, les seniors voyagent beaucoup, … aussi pour des raisons politiques, économiques et touristiques, cela ressemble à une mission impossible, alors autant chercher un plan C :

 

Le Vaccin à tout prix avant la fin de l’année 2020


Mais là encore, c’est une autre histoire à rebond !

 

Moi je prends le pari (Plan D) que la Silicon Valley travaille déjà sur la nouvelle génération de montres connectées à une micro-bio-puce , introduite sous la peau , communiquant avec une application mobile sur smartphone reliée au Big Data (Google et Apple) sanitaire entièrement géré par une intelligence artificielle.

 
 

*Source statistique : https://www.santepubliquefrance.fr/ (Ne disposant pas des détails statistiques marocains)

 
 

Adnane Benchakroun


  



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 10:20 L’agilité, c’est pour les gouvernements aussi

Mercredi 23 Septembre 2020 - 23:14 Covid ou pas : Gouverner, c’est prévoir