L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Rapport 2021 de Microsoft sur les tendances au travail : Outiller les PME marocaines pour forger une mentalité d’innovateur et de leadership


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Jeudi 7 Avril 2022

Les deux dernières années ont laissé une empreinte durable sur le travail, dont l’impact se fera sentir longtemps dans l’avenir avec la réorganisation du travail à travers le numérique, qui est devenu aussi un facteur d’égalité homme/femme. C’est l’une des principales recommandations du rapport annuel sur les tendances au travail (WTI) 2021.



Microsoft vient de publier son rapport annuel sur les tendances au travail (WTI) 2021, dans un contexte où la crise sanitaire tend à être contenue sinon maîtrisée dans certaines régions du monde. Faut-il rappeler que WTI est un observatoire international des tendances du travail qui ont émergé durant l’année écoulée. Loin d’être seulement une tendance liée à la crise sanitaire, l’étude montre que le travail hybride s’installe durablement et pousse les dirigeants à redéfinir leur modèle.

Au Maroc, ce rapport ne pouvait passer inaperçu, d’autant plus qu’au fort de la pandémie, la plupart des PMEs ont opté pour le travail à distance. En la matière, l’enquête menée par l’agence Rekrute sur le télétravail, en novembre dernier, est illustrative et qui a porté sur 2.709 salariés marocains. Surtout quand on sait que de grandes questions se posent toujours à ces enquêteurs dont le rôle du lieu de travail, la construction d’un capital social dans un monde axé sur le numérique. Plantons le décor car les experts sont unanimes : les deux dernières années ont laissé une empreinte durable sur le travail, dont l’impact se fera sentir longtemps dans l’avenir.

Dans cette optique, soulignent-ils, la nouvelle équation « ça vaut le coup » n’est pas un jeu à somme nulle. Les employés apprécient la flexibilité et le bien-être, et ces grandes attentes créent une opportunité pour chaque organisation de réinventer l’intégration travail-vie comme une solution gagnant-gagnant. On ne peut qu’être d’accord avec Michael Ford, vice-président des services mondiaux en milieu de travail quand il dit : « Vous devez concevoir des lieux de travail suffisamment flexibles pour soutenir chaque employé. Un mélange d’endroits calmes, de zones de collaboration et d’emplacements de contact permet de s’assurer que tout le monde peut être connecté, engagé et productif ».

Rentabilité des entreprises

L’un des premiers enseignements que l’on peut tirer de WTI 2021 est la tendance vers l’élimination des barrières entre les travailleurs. Commentant le document, la directrice générale de Microsoft Maroc, Salima Amira, souligne que le travail à distance permet de remédier aux inégalités et de gommer la diversité entre les sexes au sein du milieu professionnel. Une avancée majeure dans la rentabilité des entreprises mais aussi une évolution progressive des mentalités dans un monde souvent sexiste.

A l’échelle internationale, note Salima Amira dans une déclaration à la Map, le Maroc n’est pas mieux loti puisqu’il se classe tout aussi loin en matière d’égalité des sexes dans le domaine de l’embauche et de la promotion des femmes, se plaçant ainsi à la 148ème place sur 156 pays. « Sur le nombre total de Marocains employés uniquement à temps partiel, 47% est composé de femmes. Les entreprises du pays promeuvent les hommes plutôt que les femmes aux postes de direction : c’est hélas le cas pour près de 95% d’entre elles. Il est clair qu’il reste encore beaucoup à faire pour combler ce fossé impressionnant qui subsiste entre les sexes dans le domaine de l’emploi au Maroc », précise-t-elle.

N’empêche ! Car le monde s’inscrit désormais dans une logique de transformation du travail dont l’hybride occupera une place de choix. Ainsi les réunions consomment toujours la part du lion de notre temps. Depuis février 2020, l’utilisateur moyen de Teams a vu une augmentation de 252% de son temps de réunion hebdomadaire et le nombre de réunions hebdomadaires a augmenté de 153%.

Selon le rapport, l’utilisateur moyen de Teams a envoyé 32% de chats en plus chaque semaine en février 2022 par rapport à mars 2020 et ce chiffre continue d’augmenter. La durée de la journée de travail pour l’utilisateur moyen de Teams a augmenté de plus de 13% (46 minutes) depuis mars 2020, et le travail en dehors des heures de travail et le week-end a augmenté encore plus rapidement, à 28% et 14%, respectivement.

Reconstruire le capital social

Toutefois, le travail hybride n’est pas de donner aux gens le pouvoir de faire de leur mieux, n’est pas seulement dans leur meilleur intérêt, c’est bon pour les affaires. Pour que le travail hybride fonctionne, les dirigeants doivent donner aux managers les moyens d’être les gardiens de la culture, repenser le rôle du bureau, reconstruire le capital social pour une main-d’oeuvre axée sur le numérique et créer de nouvelles pratiques pour un travail flexible durable. La technologie joue un rôle clé, mais ce moment appelle un nouvel état d’esprit.

Alors que le monde continue d’évoluer, les organisations qui adoptent une approche axée sur la culture et le « tout apprendre » sortiront gagnantes. En d’autres termes, les dirigeants ne devraient pas considérer le retour au bureau comme la seule solution pour reconstruire le capital social que nous avons perdu au cours des deux dernières années. Ils doivent accorder la priorité au temps nécessaire à l’établissement de relations, sachant que les employés distants et nouvellement intégrés auront besoin d’un soutien supplémentaire.

Les managers jouent un rôle crucial en favorisant des liens d’équipe étroits et en agissant comme des connecteurs de points pour aider les employés à élargir leurs réseaux. Telle est la principale recommandation du rapport WTI 2021. Pour ce faire, les PMEs marocaines doivent s’outiller pour se forger une mentalité d’innovateur et un esprit de leadership.


Wolondouka SIDIBE


Bon à savoir

Selon le rapport de WTI, il semble qu’en attirant les bons talents, les entreprises s’alignent à défendre un mode de pensée favorable à l’innovation et qui est nécessaire pour l’avenir du travail. Dans ce sens, une étude réalisée par McKinsey and Company publiée en 2020 affirme que ce sont les entreprises les plus diversifiées qui sont les plus rentables.

L’étude a permis de révéler que les entreprises dont les équipes de direction étaient composées de personnes de sexe différent avaient 25% plus de chances d’obtenir une rentabilité supérieure à la moyenne. Cela souligne l’importance non seulement d’embaucher des femmes, mais aussi d’encourager et de promouvoir leur leadership.

En tant que moteur d’amélioration économique et sociale, la technologie devrait être utilisée à bon escient afin de promouvoir le travail diversifié et flexible qui permettra aux entreprises d’augmenter leurs bénéfices. Car la technologie, qui est un excellent facilitateur du travail à distance et hybride, représente également un puissant outil qui permet de combler certains des fossés les plus profonds de la société.
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News










 
Other