L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Raids israéliens sur le sud du Liban : quatre civils tués


Rédigé par L'Opinion avec AFP Mercredi 14 Février 2024

Quatre civils, dont une femme et deux enfants, ont été tués et neuf personnes blessées mercredi dans des raids israéliens sur le sud du Liban, a indiqué une source de sécurité libanaise à l'AFP.



L'armée israélienne a annoncé que des avions de combat avaient lancé "une série de raids sur le Liban", après qu'une roquette tirée depuis le Liban a fait plusieurs blessés dans le nord d'Israël selon des sources médicales israéliennes. Ce tir de roquette n'a pas été revendiqué.
 
Une femme, son fils et son beau-fils ont été tués dans une frappe israélienne sur le village de Sawaneh, a indiqué la source de sécurité à l'AFP.
 
Un quatrième civil a péri dans un raid sur le village d'Adchit, selon la même source qui a également fait état de neuf blessés.
 
Les raids israéliens ont visé plusieurs localités dans un rayon distant de dix à 25 km de la frontière israélo-libanaise, et ont fait d'importants dégâts selon des images circulant sur les réseaux sociaux.
 
Depuis le lendemain de l'attaque sanglante du Hamas en Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre dans la bande de Gaza, le Hezbollah libanais vise des positions militaires israéliennes à la frontière en soutien au mouvement islamiste palestinien, son allié.
 
Israël, de son côté, bombarde régulièrement le sud du Liban et mène des attaques ciblées contre des responsables du Hezbollah.
 
Les violences ont provoqué le déplacement de dizaines de milliers de personnes de part et d'autre de la frontière.
 
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé mardi que "lorsque l'agression à Gaza s'arrêtera et qu'il y aura un cessez-le-feu, les tirs s'arrêteront également dans le sud" du Liban.
 
"S'ils élargissent la confrontation, nous le ferons aussi", a affirmé Hassan Nasrallah, en réponse aux menaces répétées des responsables israéliens de déclencher une guerre contre le Liban.
 
En plus de quatre mois, au moins 247 personnes, dont 175 combattants du Hezbollah et 34 civils, ont été tuées dans le sud du Liban, selon un décompte de l'AFP. Côté israélien, 15 personnes ont été tuées, neuf soldats et six civils, selon l'armée.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News