Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat vit au rythme du confinement


Rédigé par La rédaction le Mercredi 19 Août 2020

Alors qu’ils ont barricadé plusieurs quartiers de la ville de Rabat, les autorités locales ont effectué, mardi, une série de visites de contrôle et de suivi pour s'assurer des mesures prises en matière de lutte et de prévention contre la Covid-19.



Une panoplie d’actions dont objectif est de garantir la santé et la sécurité des populations et de sensibiliser de près les gens à la question de prévention contre la pandémie afin de contribuer, ensemble, à la lutte contre l’ennemie invisible.

A cet égard, des messages de sensibilisation ont été diffusés et des lots de bavettes ont été distribués tout en rappelant à la population la nécessité de continuer à respecter strictement le dispositif sanitaire préconisé par les autorités en vue d'enrayer la propagation de l'épidémie.
 
Parallèlement, plusieurs plages proches de Rabat ont été fermées le même, avec mise en place de barrages routiers et horaires restreints des commerces, en raison de la recrudescence de l'épidémie de nouveau coronavirus au Maroc, a-t-on appris auprès des autorités locales. Ces nouvelles mesures ont été prises avant un long week-end férié, les plages en question connaissant une affluence particulièrement forte. Les plages de la capitale et de Salé, étaient déjà fermées, selon la même source.

La situation épidémiologique inquiète !

Rappelons que le Royaume connait depuis fin juillet une hausse inquiétante des avec plus de 1.000 nouveau cas enregistrés quotidiennement. Le dernier bilan du ministère de la Santé fait état de 13.087 cas actifs et 714 décès.

La semaine dernière, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre cette «tendance à la hausse» des cas au Maroc depuis la levée, en juin, d'un confinement très strict de plus de trois mois.

Très critiqué dans les médias et sur les réseaux sociaux pour sa gestion jugée «improvisée» de la crise sanitaire, le ministre marocain de la Santé Khalid Ait Taleb a annoncé lundi que le pays allait participer à des essais cliniques pour «obtenir des vaccins en quantité suffisante (...) et assurer le transfert du savoir afin de garantir une autosuffisance» de production. Néanmoins, il n'a donné aucune précision sur ces essais cliniques, ni sur le type de vaccin, ni sur les laboratoires ou le pays partenaire.

(Avec Agences)