Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat / Nouvelle trémie : La décongestion de la circulation érigée en crédo


Rédigé par Hiba CHAKER le Jeudi 7 Octobre 2021

À cause des travaux de construction d’un nouveau tunnel souterrain, les routes qui mènent vers le pont Hassan II, à Rabat, seront coupées à partir du 8 octobre. Détails.



Rabat / Nouvelle trémie : La décongestion de la circulation érigée en crédo
“Dans le cadre de la mise en oeuvre des projets structurants composant le programme Rabat Ville Lumière, il sera procédé à la construction d’une trémie au niveau du rondpoint situé à la jonction entre les avenues Hassan II et Al-Alaouiyine, ce qui va entrainer la coupure de certains axes routiers menant au pont Hassan II à partir du vendredi 08 octobre à 19H00”, précise un communiqué de la commune.

La durée des travaux serait de deux mois au maximum, a-t-on ajouté de même source, appelant les usagers des axes routiers concernés à suivre les panneaux de signalisation indiquant les voies de contournement afin de décongestionner la circulation. Le pont Hassan-II va, par ailleurs, bientôt faire l’objet d’un lifting. Un appel d’offres a été lancé fin septembre par l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB) pour l’entretien du pont. Le marché est évalué à 13 millions de dirhams.

Risque d’embouteillages

Après cette annonce, beaucoup d’habitants des deux villes, Rabat et Salé, ont annoncé, sur les réseaux sociaux, la peur de faire face au même sort réservé à leurs voisins Casaouis, à savoir les crises d’embouteillage. En effet, en raison du grand nombre de travaux menés un peu partout à Casablanca (voiries, ouvrages d’art, futurs lignes du tram, le BHNS… ) parallèlement à d’autres réparations effectués par les autorités responsables, la circulation devient infernale en heures de pointe.

Le Pont Hassan II fera peau neuve

Emprunté chaque jour par des milliers d’automobilistes et d’usagers du tramway, passant de Rabat à Salé, et vice-versa, le pont Hassan II, qui enjambe le fleuve Bouregreg, inauguré par le roi il y a dix ans, va bientôt faire peau neuve également.

Pour rappel, le 17 septembre, l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB) avait publié un appel d’offres pour la réalisation des travaux d’entretien du pont qui relie la capitale et sa ville jumelle. Selon le cahier des charges, il s’agit notamment de fournir et mettre en oeuvre les joints de chaussée et l’habillage en panneaux, dont certains de type “moucharabieh”, et d’entretenir, fournir et poser des grilles de garde-corps. Dans un second appel d’offres qui a été publié le mardi 21 septembre, l’AAVB avait prévu également le lancement de travaux de remise en état des différents pontons du fleuve Bouregreg et de l’aménagement des allées qui y mènent. Le coût de ce projet est évalué à 2,3 millions de dirhams.

Hiba CHAKER


Rocade Rabat-Salé, l’alternative

Inaugurée en 2015, avec un investissement de 520 millions de dirhams et longue de 8 kilomètres, la « rocade urbaine n° 2 de Rabat-Salé » qui est un boulevard routier de 2×3 voies, éclairé et assaini, pourrait participer dans l’allègement des embouteillages causées par les travaux de construction du nouvel tunnel. Le trafic estimé sur la rocade est de l’ordre de 30.000 véhicules par jour dans les deux sens, ce qui représente environ 28 % du transit entre les villes de Rabat et de Salé.

L’axe va de l’avenue Tadla à Rabat jusqu’à la route de Meknès (RN6) à Salé. Outre un pont de 190 mètres au-dessus du Bouregreg, baptisé Ribat Al Fath, une trémie passe sous le croisement de l’avenue Mohammed VI à Rabat. La rocade passe également au-dessus du croisement de la route Zarbia à Salé, où passera aussi le futur tramway.

Pour rappel, lancés par Mohammed VI en mai 2015, les travaux de la rocade ont été réalisés par l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, la Région de Rabat-Salé-Kénitra, ainsi que les communes de Rabat et de Salé.