Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Les internats réclament le test PCR aux résidents


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Lundi 14 Septembre 2020

Les internats retrouvent peu à peu leurs étudiants. Face à l’envie de reprendre une vie normale et la crise sanitaire, ces derniers restent perplexes.



Rabat : Les internats réclament le test PCR aux résidents
Alors que la rentrée scolaire du cycle supérieur n’est prévue qu’à partir de la mi-octobre, les étudiants de la capitale administrative ont déjà réservé leurs chambres, certains les occupent même. 

Cités universitaires publiques/privées, internats des écoles privées, tous font le plein même en ces temps de crise.

Pour les étudiants, la pandémie liée au nouveau Coronavirus n’est pas une raison pour négliger son avenir ou changer de plan de carrière. Beaucoup d’entre eux se ruent, comme à chaque rentrée, vers les internats pour s’installer dans leurs chambres. 

Ceci dit, la peur du risque de contagion est omniprésente. Heureusement pour certains d’entre eux, quelques internats accueillent les étudiants à condition de livrer un test PCR. 

« Je sais qu’il est encore tôt, mais je voudrais reprendre le rythme de la vie estudiantine, et me préparer pour la rentrée. J’espère vraiment que la situation épidémiologique se stabilisera d’ici là. Ce qui me rassure, ainsi que les parents, c’est que tous les étudiants vont devoir passer un PCR avant d’accéder aux chambres », se rassure Najoua, une étudiante à l’Université Internationale de Rabat (UIR).

En effet, l’UIR devrait bientôt accueillir ses étudiants résidents dans le campus, à condition qu’un test PCR soit présenté avant. 

Par ailleurs, l’Institute for Leadership and Communication Studies (ILCS) vient d’annoncer à ses étudiants résidant hors Rabat qu’ils pourront bénéficier d’un logement. En effet, une villa au niveau du quartier de Guiche Loudaya est à leur disposition, elle comprend des chambres individuelles, doubles et un studio, en plus des espaces communs.

 Les inscrits peuvent avoir le logement dès maintenant. Un test PCR est obligatoirement demandé avant de pouvoir y accéder. 

Idem pour la cité universitaire Bayt Al Maârifa. Cette dernière somme tous les anciens résidents, ainsi que les nouveaux d’effectuer un test PCR, avant de pouvoir occuper les chambres.

Un total d’un millier d’internats 

Concernant le taux d’internats disponible dans le Royaume, il est à rappeler qu’en janvier dernier, lors de la séance des questions orales, à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, avait indiqué en réponse à une question sur « Les conditions et services d’internat dans les établissements d’enseignement », présentée par le parti de la Justice et du Développement (PJD), que « 15 internats sont construits d’année en année » et que le ministère a accéléré le rythme de création de ces établissements, compte tenu de leur impact direct sur la limitation de la déperdition scolaire. Ainsi, le nombre total d’internats a atteint un millier durant l’année scolaire en cours, dont 65% sont situés en milieu rural.

Kenza AZIOUZI

  


Dans la même rubrique :
< >