L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Rabat : Le Café maure des Oudayas rasé pour une résurrection ?


le Mercredi 15 Juillet 2020

A l’écart de la frénésie urbaine, ce lieu mythique qui offrait une vue exceptionnelle sur l’océan, et représentait un patrimoine, a été démoli.



Ph Nidal
Ph Nidal
Situé dans la kasbah des Oudayas, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012, le Café maure, où les r’batis se rendaient pour savourer son fameux thé à la menthe et pâtisseries, et observer les barques qui font la traversée entre Rabat et Salé, n’est plus. 

Une éventuelle restauration

A la vue des photos du chantier véhiculées sur les réseaux sociaux, les réactions des internautes et connaisseurs des lieux ont été très vives. 

Cependant, des échos laisseraient croire que les travaux entamés sur ce site historique ont pour objectif de le réhabiliter. L’endroit perché sur les contreforts de la casbah en cours de rénovation menaçait ruine.

Selon des informations non officielles, le Café maure sera reconstruit à l’identique avec quelques améliorations tout en préservant son aspect andalou qui se distingue par ses zelliges vert et blanc et ses encorbellements en bois de cèdre. Ces travaux entreraient dans les programmes de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat qui auraient mobilisé 625 millions de dirhams.

Pour en savoir plus sur ce point du patrimoine historique, « L’Opinion » a contacté l’adjoint du maire, M. Lahcen Amrani, qui affirme que la commune n’a aucun rapport avec ces travaux. La piste nous a mené vers l’Agence pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg, mais il n’y a malheureusement pas eu de retour.

Les internautes n’ont pas tardé à régir sur les réseaux sociaux, dénonçant le manque de communication sur un projet d’une telle envergure, et dont aucune information officielle n’a été communiquée. Une incompréhension qui a laissé place à la colère. 

La ville lumière embellie

Pour rappel, le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat, inscrit dans le cadre du plan de développement “Rabat ville lumière, capitale marocaine de la Culture”, prévoit plusieurs projets dont certains ont été achevés. Il en est ainsi des projets de traitement de la rue Lagza, de l’avenue El Marsa, de la restauration des murailles de la Kasbah des Oudayas, d’aménagement de terrains de sport de proximité au niveau de Bab Chellah (intramuros), de la construction d’une galerie commerciale et de la consolidation de la falaise d’El Mellah.

D’autres projets sont en cours de travaux, notamment l’aménagement des places publiques, la restauration de la muraille allant de Bab Laâlou à Bab El Had, la consolidation des bâtisses menaçant ruine, la restauration des foundouks et la construction de l’espace de l’artisan.

Kenza AZIOUZI








🔴 Top News