Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Le CHU Ibn Sina partage son expérience


Rédigé par Safaa KSAANI (avec MAP) le Jeudi 16 Septembre 2021

Deux partenariats hospitaliers ont été scellés par le CHU Ibn Sina de Rabat avec le CHU de Kigali et l’Hôpital «King Faisal» de la capitale rwandaise. Ils touchent différents aspects de coopération, dont le partage des connaissances scientifiques et de formations.



Le Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) Ibn Sina de Rabat porte le statut de vétéran aguerri en Afrique. En effet, mardi dernier à Kigali, le Centre a signé deux accords cadres de partenariat avec le CHU de Kigali et l’Hôpital «King Faisal» de la capitale rwandaise. Ces deux partenariats, qui s’inscrivent dans le cadre des accords gouvernementaux dans le domaine de la Santé entre le Maroc et le Rwanda, touchent différents aspects de coopération, notamment le partage des connaissances scientifiques, la formation et l’échange des expériences.

Le premier protocole d’accord, signé par le secrétaire général du CHU Ibn Sina, Abdelhamid Ouaqouaq et le directeur général du CHU de Kigali Theobald Hategekimana, porte sur le développement des opportunités offertes par la recherche scientifique et l’échange d’informations et de documentations dans tous les secteurs d’activité.

Une coopération basée sur le partage

En vertu de ce partenariat, qui s’étale sur une période de trois ans renouvelable par tacite reconduction, le CHU Ibn Sina accueillera des stagiaires du CHU de Kigali pour des stages de courte durée destinés à l’amélioration des compétences. Le CHU de Rabat s’engage également à partager son expérience dans le domaine de la planification stratégique et de la gestion hospitalière.

«Il s’agit d’un partenariat très important qui permettra au CHU de Kigali de bénéficier de l’expérience marocaine dans les domaines de chirurgie thora-cique, de la gastro-entérologie interventionnelle et de l’oncohématologie pédiatrique», selon M. Hategekimana.

«C’est un partenariat clé pour le développement de notre hôpital mais aussi pour l’amélioration de la formation de nos étudiants», a-t-il tenu à préciser, ajoutant que le Maroc a accumulé une riche expérience en matière de santé et de formation du personnel médical.

Le second accord, signé par M. Ouaqouaq et le directeur général de l’Hôpital «King Faisal» de Kigali Miliard Derbew, porte sur différents volets de coopération, dont la mise à niveau des compétences professionnelles médicales et le développement de certaines disciplines hospitalières. Dans le cadre de ce partenariat, le CHU Ibn Sina contribuera à la concrétisation des objectifs stratégiques de l’Hôpital King Faisal relatifs à la promotion des activités de la chirurgie cardio- vasculaire, de la transplantation rénale et de la gestion financière hospitalière.

Ainsi, ces accords contribueront indéniablement à améliorer les services hospitaliers et booster les capacités des ressources humaines à travers la formation.

Safaa KSAANI
(avec MAP)