Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : La langue amazighe s’invite au lycée Descartes


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 30 Juin 2021

Pour une première fois, la langue amazighe fait son entrée au lycée Descartes à travers un accord qu’il a scellé avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM). Détails.



Rabat : La langue amazighe s’invite au lycée Descartes
Le lycée Descartes a tenu, mardi dernier, une cérémonie inaugurale de collaboration avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) en matière d’enseignement de la langue et de la culture Amazighes. Un événement qui a pour vocation de favoriser une meilleure connaissance d'une composante essentielle de l’héritage culturel et de la promotion de l’une des langues officielles du Royaume considéré, depuis 2011, « comme un patrimoine commun à tous les Marocains sans exception ».

Visant à consolider les relations de coopération entre les deux établissements, cette cérémonie a été l’occasion de faire le bilan des activités d’enseignement de l’amazigh au lycée Descartes pour le mois courant, de se pencher sur les perspectives de collaboration entre les deux institutions en la matière et de présenter un don de fonds documentaire offert par l'IRCAM au lycée.

Un partenariat « historique »

« Le montage d'un enseignement de la langue et de la culture amazighes destiné aux élèves marocains du lycée Descartes serait un pari extraordinaire », a indiqué le recteur de l'IRCAM, Ahmed Boukous, qualifiant cette rencontre d’«historique», du fait que c’est la première fois qu’elles font leur entrée dans cette établissement.

« L'année prochaine, nous ferons tout pour que cette expérience d'enseignement de la langue amazighe soit approfondie. Nous pensons aussi qu'il y a un travail de sensibilisation culturelle à faire en direction du personnel enseignant du lycée Descartes car cela permet aux enseignants expatriés de mieux connaître leur nouvelle réalité culturelle et linguistique », a-t-il fait valoir.M. Boukous a rappelé que le partenariat avec les institutions éducatives et culturelles ainsi que la sensibilisation à la richesse et à la diversité des langues et des cultures marocaines fait partie des missions assignées à l'IRCAM.

Promouvoir le dialogue interculturel

Pour sa part, Bruno Eldin, conseiller culturel adjoint à l'ambassade de France au Maroc, chargé de l'enseignement français, a relevé que ce partenariat constitue « un moment important qui illustre la volonté des établissements français au Maroc de s'inscrire dans leur mission de partage et de dialogue interculturel avec le Maroc ».

« Nous assurons un enseignement de la langue et de la culture arabes ainsi que de l'Histoire et de la géographie du Maroc, et il nous semble intéressant à terme de pouvoir sensibiliser et former nos élèves à l'Histoire et à la culture amazighes », a-t-il indiqué dans une déclaration similaire.

« Un des enjeux majeurs de ce développement est de disposer de professeurs formés et compétents pour enseigner l'amazigh aux élèves des établissements français, ainsi que de ressources pédagogiques et de programmes qui permettent de construire un curriculum continu », a-t-il souligné.
 
S. M.

IRCAM : l’institution qui oeuvre pour la promotion de la culture Amazighe
 
Fondé en 2001, l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) est une institution créée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a pour vocation de donner avis sur les mesures de nature à sauvegarder et à promouvoir la langue et la culture amazighes dans toutes ses formes et expressions. L’IRCAM, en collaboration avec les autorités gouvernementales et les institutions concernées, concourt à la mise en oeuvre des politiques retenues par Sa Majesté et devant permettre l’introduction de l’amazighe dans le système éducatif, lit-on dans un communiqué. Outre le fait qu’elle est dotée d’une indépendance administrative et financière, l’institution est chargée d’assurer le rayonnement dans l’espace social, culturel et médiatique, national, régional et local, de la langue amazighe.