Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : La Capitale valorise son patrimoine culturel et urbain


le Lundi 20 Juillet 2020

Le projet de revitalisation des tissus urbains de la capitale du Royaume s’appuie sur l’existant pour redonner vie à la ville.



Ph. NIDAL
Ph. NIDAL
Dans le but de rénover des espaces publics et des façades anciennes, et réguler la circulation dans la ville de Rabat, une réunion s’est tenue en ce sens, le vendredi 17 juillet.

Lancement du plan de gestion

Organisée en partenariat avec le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et la Wilaya de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat, a organisé une rencontre dont l’objectif était le lancement du processus de mise à jour du plan de gestion de « Rabat, capitale moderne et ville historique, un patrimoine en partage ».S’inscrivant dans le cadre de la dynamique impulsée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la préservation et la valorisation du patrimoine de la Capitale et conformément à la résolution du dernier Conseil d’Administration de la Fondation, la rencontre avait été présidée par Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa le 14 février 2020.

Une occasion de partager les conclusions de l’évaluation du 1er plan de gestion, d’enclencher le processus de concertations autour de sa mise à jour et d’arrêter la démarche pour l’élaboration d’un nouveau plan de gestion pour la période 2021-2025.

L’ensemble des acteurs concernés et impliqués dans la sauvegarde du patrimoine a été réuni, à savoir, institutionnels, société civile, organisations professionnelles, secteur privé, établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

De ce fait, pour une meilleure protection et mise en valeur du bien, une nouvelle dynamique s’est enclenchée. Elle comprend le lancement du processus de mise à jour du plan de gestion du bien inscrit. La communication autour des acquis et des réalisations enregistrées jusqu’à aujourd’hui, ainsi que la mobilisation des partenaires institutionnels, de la Société Civile et du privé autour de la démarche à suivre pour une meilleure appropriation de ce processus.

Programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat

Il est à rappeler que dans le cadre du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat, les ouvrages ont mobilisé, depuis leur lancement, des investissements de l’ordre de 625 millions de dirhams.

Grâce à ce programme, plusieurs espaces ont été restaurés. Il s’agit notamment du Théâtre Mohammed V de Rabat qui a mobilisé un investissement de plus de 1.5 milliard de Dhs, de la rue Bab Chellah qui dessert les écoles Mohammed V «Madariss Mohammed Al Khamiss», de la Grande Mosquée «Al Masjid Al Aadam» et bien d’autres.

En termes d’amélioration de la mobilité urbaine, des travaux d’extension de la ligne 2 du réseau tramway Rabat-Salé ont été lancés en 2019. Ainsi, l’extension a permis de relier au réseau le quartier Yaâcoub Al Mansour, en passant par l’avenue Essalam, sur un linéaire de 2.4 km comprenant 4 stations, et ce, pour un investissement de 1,7 milliard de dirhams. Aussi, une trémie pour décongestionner la place de Bab Lhad et ses alentours, en plein centre-ville de Rabat, a été lancée pour un coût global de près de 40 millions de dirhams.