Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Deux importantes trémies de la capitale sont presque achevées


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Lundi 3 Août 2020

La capitale administrative du Royaume poursuit son programme de développement « Rabat ville des lumières » , et enchaîne activement les travaux.



Rabat : Deux importantes trémies de la capitale sont presque achevées
Parmi les projets du programme Rabat ville lumière (2014-2018), qui, rappelons-le, a mobilisé des investissements de 625 millions de dirhams, figurent la mise à niveau des infrastructures et des équipements de transport, ainsi que la consolidation et la modernisation des infrastructures routières.

Ces derniers temps, la capitale du Royaume a connu de grands changements. En effet, en peu de temps et malgré les circonstances exceptionnelles dues à la pandémie du nouveau Coronavirus, des chantiers entamés il y a à peine trois mois, sont presque achevés. 

D’après nos confrères du 360, Rabat envisage une prochaine inauguration des deux nouvelles trémies, l›une sur la place Bab El Had (centre) et l›autre sur l›intersection menant, à la sortie de la ville, à Témara, à Casablanca et à la nouvelle gare routière. Il est à noter que ces projets figurent parmi les plus significatifs pour un développement intégré de la capitale.

Pour rappel, la réalisation de ce projet est estimée à quelque 40 millions de Dhs. Elle porte sur la construction de latrémie au centre-ville de Rabat au niveau de la place Bab El Had et plus précisément au croisement de l’avenue Hassan II avec les deux avenues d’Ibn Toumart et d’Egypte. La longueur de cette trémie avoisine les 260 m. Les travaux ont été réalisés par la Société Rabat Aménagement sous la supervision de la wilaya et du ministère de l›Intérieur. 

Aujourd’hui, la ville lumière dispose d’un total de quatorze trémies, à savoir des tunnels courts permettant à une voie de circulation de passer sous une autre.

Certains voyageurs, amenés à faire, assez souvent, le trajet vers Rabat, expriment leur soulagement, et soulignent les avantages que peuvent apporter ces nouvelles trémies. « J’ai plusieurs déplacements par mois vers Rabat, et franchement, ces trémies étaient plus que nécessaires. Le trafic sera beaucoup plus dégagé maintenant», affirme Ahmed, ingénieur civil.

Outre les deux nouvelles trémies du Complexe sportif Moulay Abdellah et de la place Bab El Had, les autorités de la ville ont entrepris des travaux de réaménagement et de réhabilitation de la place et du boulevard Bab El Alou, lieux de circulation majeurs de la célèbre médina de la capitale.

Kenza AZIOUZI

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:03 De nouvelles mesures restrictives à Nouaceur