Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Début de la course aux fournitures scolaires


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Samedi 15 Août 2020

La rentrée scolaire approche à grands pas, les parents s’y préparent déjà, malgré les circonstances exceptionnelles dues au Covid-19.



A la vue des rayons des fournitures scolaires dans les grandes surfaces de la capitale, on croirait qu’il n’y a pas de crise sanitaire, et que la vie a déjà repris son cours normal. Comme on peut le constater chez les vendeurs de fournitures scolaires dans plusieurs quartiers de la ville.

A l’approche de la rentrée scolaire, les étalages des fournitures scolaires prennent place dès l’entrée de Marjane, les rayons sont bien remplis et proposent une grande variété de produits. Munis de leurs listes, les clients sont bel et bien présents et entament les achats pour leurs enfants. 

«  Il vaut mieux se préparer dès maintenant, ça nous évitera la foule du mois de septembre. On espère que les enfants retrouveront leurs cours normaux, les cours à distance n’ont pas été très efficaces pour les miens ». En effet, depuis l’annonce de la pandémie du nouveau Coronavirus, l’enseignement à distance a été mis en place par le ministère de l’Education nationale, après la fermeture des écoles.

Tandis que d’autres préfèrent patienter et attendre de voir comment s’annoncera la rentrée, «  si l’enseignement à distance restera maintenu, ou s’il y’aura un retour aux classes », déclare Hamid, un père de famille.

Les libraires s’impatientent

La période du confinement a été très difficile pour les libraires, malgré le déconfinement, la situation ne s’est pas pour autant arrangée. Ils espèrent profiter de la rentrée scolaire pour amortir l’impact de la crise. Un moment propice pour les libraires, qui, n’ont que cette période pour faire de bonnes affaires. 

« On espère vraiment que la situation va s’arranger d’ici la rentrée. On a été, comme tout le monde, lourdement affecté par la crise financièrement. La rentrée est le seul moment où on peut tirer des bénéfices. Je n’imagine même pas la paralysie économique qu’on devra subir si les choses ne se passent pas comme on le souhaite », déplore un propriétaire d’une libraire du quartier de l’Agdal. Pour rappel, le démarrage effectif des cours au titre de l’année scolaire 2020-2021 aura lieu le 7 septembre prochain, avait annoncé le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dans un communiqué publié le jeudi 6 août 2020. 

« La période du 1er au 5 septembre sera consacrée au parachèvement des différents aspects techniques relatifs à la rentrée scolaire », peut-on lire dans un communiqué.

Le but est d’assurer les bonnes conditions pour le démarrage des cours dans les divers établissements d’enseignement, sous la supervision de l’administration pédagogique, avec la participation du corps professoral.

Kenza AZIOUZI