Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

RCOZ : Fouad Sahabi se veut plutôt rassurant quant au sort du club !


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Dimanche 16 Mai 2021



RCOZ : Fouad Sahabi se veut plutôt rassurant quant au sort du club !
Mission difficile, mais pas impossible pour le coach actuel du Rapid Club d’Oued Zem. Fouad Sahabi, qui traîne derrière un bon palmarès, d’abord en tant qu’entraîneur adjoint au WAC, puis en tant qu’entraîneur principal de KAC (2e division), était l’année précédente en dehors du Maroc et plus exactement en Libye où il a entraîné d’une main de fer l’équipe « Al Akhdar », malgré les conditions difficiles qui prévalaient à cause de la guerre civile. 
 
Prendre le taureau par les cornes
 
Doté d'un fort caractère et d'une réputation de véritable meneur de jeu, faisant preuve d'un sens tactique et de flair particuliers, Fouad aimait les défis, et il a toujours opté pour des équipes ayant des projets et des programmes, pour des objectifs ambitieux bien définis.
Après le départ de Youssef Fertout en février 2021, Fouad Sahabi va tenter de sauver les meubles pour le reste de la saison, en vue du maintien de Rapid Oued Zem dans l’élite du football marocain. Il a ainsi eu le courage d’intégrer un club qui se morfondait dans les tréfonds du classement, qui ne parvient toujours pas à sortir de la zone rouge du classement de la Botola Pro.
 
Rester positif 
 
Face à un Mercato dont il n’est pas responsable, Fouad Sahabi prend le taureau par les cornes et fonce droit devant. Voyant toujours du côté positif « la moitié vide du verre », il décide d’exploiter à bon escient les moyens et potentialités des joueurs à sa disposition, essayant d’en tirer meilleur profit, pour sauver le club de la relégation. Son formidable travail mental avec le groupe s’avéra fructueux et décisif !
 
Mener le club à bon port 
 
L’essentiel est que tout le monde soit conscient de la difficulté de la mission, a-t-il ajouté. On travaille ensemble et sans relâche avec l’appui du comité directeur du club, pour faire sortir l’équipe vers une place au soleil. Nous avons opté pour un travail de groupe en symbiose, où chacun assume ses responsabilités, pour apporter le plus et mener le club à bon port, rassure Fouad Sahabi.
 
Le maître mot ! 
 
Les bonnes idées, Fouad en a plein la tête. Avec le comité directeur, il a toujours prôné la concertation pour des solutions mûrement réfléchies. S’entraider constitue pour lui, le staff technique, joueurs et les supporters « le maître mot ». Le bilan des premiers résultats obtenus est on ne peut encourageant et rétablit déjà la confiance entre les joueurs...
 
Évaluation de la Botola Pro D1
 
Evaluant la Botola Pro D1 « Inwi », Fouad estime qu’elle progresse de plus en plus grâce aux réalisations de haut niveau (terrains, complexes, centres de formation, etc.). Les clubs sont dotés d’excellentes infrastructures pour évoluer. Les équipes nationales réalisent régulièrement de bons résultats aux compétitions interclubs de la CAF. Le devoir de chacun, a-t-il rappelé, est de continuer à travailler dans le bon sens, et il faut reconnaître que si on est bien positionné, c’est grâce au bon travail de la Fédération. C’est vrai, on avance lentement, mais sûrement. L’essentiel est qu’il y a du progrès à plusieurs niveaux, conclut Fouad Sahabi.