Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Quelque 5760 Marocains rapatriés après la fermeture des frontières aériennes


Rédigé par Anass Machloukh le Lundi 27 Décembre 2021

Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a présenté, devant les députés, le bilan du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger. 5760 personnes ont bénéficié des vols exceptionnels organisés du 15 au 22 décembre avec des tarifs préférentiels. Détails.



Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas
Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas
Après la fin des vols de rapatriement des Marocains bloqués à l’Étranger, l’heure est maintenant au bilan. Le porte-parole du Gouvernement, Mustapha Baitas en a donné les principaux chiffres, à la Chambre des représentants, en réponse aux questions des députés. Selon le ministre, 5760 Marocains ont pu regagner leur pays grâce aux vols spéciaux, organisés du 15 au 22 décembre. Le gouvernement avait suspendu ce dispositif après l'apparition du variant Omicron.

Grâce à une coordination étroite entre le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Santé et la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), un pont aérien a été créé à partir de trois points de transit à savoir le Portugal, les Émirats arabes unis et la Turquie. Ce mode d’organisation a permis de rapatrier 1000 à 1500 personnes par jour, selon Mustapha Baitas, qui a porté à la connaissance des députés que le traitement des demandes s’est fait au cas par cas pour prendre en compte la spécificité de chaque voyageur. Le gouvernement a veillé, selon Mustapha Baitas, à ce que les prix des billets d’avion soient à la portée des bénéficiaires des vols exceptionnels.

Tous les voyageurs rapatriés ont été isolés pendant 7 jours, dans des établissements hôteliers aux frais du gouvernement. 1937 voyageurs ont été isolés à Agadir, 1550 à Marrakech, 935 à Casablanca, 669 à Fès et 669 à Tanger. Durant leur période d’isolement , les rapatriés ont été dépistés chaque 48 heures, a rappelé le ministre.