Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Quand deux correspondances, celle des clubs et celle de la FRMT, se croisent en chemin. Drôle de coïncidence !


Rédigé par M. BELAOULA le Lundi 8 Juin 2020



Quand deux correspondances, celle des clubs et celle de la FRMT, se croisent en chemin. Drôle de coïncidence !
Une vingtaine et non des moindres, ont adressé, le 2 mai au président Laraichi, une pétition par laquelle, ils demandent son soutien et celui de la fédération en faveur de leur personnel qui traverse une période assez critique causée par la pandémie de coronavirus. Un soutien matériel qui permettrait d’atténuer les effets et les répercussions de la fermeture des clubs ainsi que la suspension de toutes les activités, sur le revenu de leurs salariés. Ont écrit ceci : 

Alléger la souffrance

«Vous n’êtes pas sans savoir que la propagation du COVID-19 a eu des répercussions importantes sur notre pays en général. Aujourd’hui et partant de notre responsabilité en tant que présidents des clubs soussignés, nous nous permettons de vous signaler, malheureusement, la situation assez précaire que vit notre personnel, toutes tâches confondues, en cette période de crise sanitaire et dont la majorité manque, énormément, de moyens pour joindre les deux bouts. 

Devant cette situation assez critique, pour tout le monde, nous souhaitons une intervention et un soutien de votre part envers cette population qui reste le maillon fort dans la vie quotidienne de nos clubs et de notre chère discipline en vue d’alléger sa souffrance et de lui garantir des journées meilleures…

Dans le même sens

Le 4 mai, les clubs reçoivent, par coïncidence et dans le même sens, un courrier du S.G de la FRMT, Aziz Tifnouti, qui rappelle tous les événements, depuis le confinement, qui ont conduit à l’arrêt de toute activité sportive et à la fermeture des clubs. Tout en remerciant, au passage, les efforts consentis par les présidents de clubs en ces temps difficiles et en saluant leur initiative pour venir en aide à leur personnel. Ce courrier du S.G qui signale, dans son dernier paragraphe : «qu’en prenant acte de la situation financière délicate de certains clubs affaiblis par le gel prolongé de l’activité tennistique, la fédération est disposée à prêter assistance aux clubs les plus touchés en leur proposant de lui présenter un dossier avec les documents suivants :

1) Une demande du club au nom du président de la FRMT,

2) La situation financière actuelle du club signée par le président et le trésorier,

3) La liste du personnel du club avec les déclarations de la CNSS,

4) La liste du personnel qui a bénéficié de la caisse Covid-19.

Ces demandes d’assistance seront traitées et évaluées par une commission fédérale en respectant les critères d’équité, de transparence et d’objectivité». Fin de citation.

Alors pourquoi la fédération a attendu tout ce temps là pour réagir ? Allez, il n’est jamais trop tard pour bien faire !