Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Qualité des eaux de baignade : Sur 461 stations, 370 déclarées conformes aux normes


Rédigé par Hajar LEBABI le Mercredi 8 Juillet 2020

Le Département de l’Environnement vient de dévoiler son rapport du programme national de surveillance de la qualité des eaux de baignade des plages et du sable du Royaume pour l’année 2020.



Qualité des eaux de baignade : Sur 461 stations, 370 déclarées conformes aux normes
D’une synthèse des résultats de ce rapport, il ressort que sur « les 461 stations de prélèvements dont seules 422 ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, 370 stations (soit 87,68%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences de la nouvelle norme marocaine retenue en la matière ». 

Les 52 stations restantes (soit 12,32%), déclarées non conformes pour la baignade, subissent « l’influence des rejets d’eaux usées et/ ou une forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène et aussi aux changements climatiques et particulièrement en ce qui concerne les apports en eaux pluviales parfois polluées, qui rejoignent directement les plages par le biais des cours d’eau ».

Ces 52 stations sont situées sur 30 plages et réparties sur 6 régions, à savoir la Région de l’Oriental ; la Région Tanger-Tétouan- Al Hoceima, la Région Rabat-SaléKénitra, la Région CasablancaSettat, la Région Souss-Massa et la Région Dakhla-Oued Ed Dahab.

Le «plastique/polystyrène» nuit à la qualité du sable

Parallèlement et rendant compte des résultats de la surveillance de la qualité du sable des plages, ledit rapport fait savoir que les déchets marins des plages se caractérisent par la prépondérance de la catégorie «plastique/polystyrène», qui représente à elle seule un taux de 84% de la totalité des déchets marins au niveau national et est, essentiellement, constituée de «mégots et filtres de cigarettes» représentant 38% , d’« emballage de friandise/bâtonnets de sucettes sticks » représentant 17% et de «bouchons et couvercles en plastique, y compris les bagues des bouchons/ couvercles» représentant 17%.

Vient ensuite la catégorie « papier/carton » (avec un taux de 4%) dont les sous-catégories dominantes sont le «carton (boîtes et fragments)» représentant 28% et les «tasses, plateaux pour servir les aliments, emballages alimentaires, récipients à boire/gobelets» représentant 23%.

«Plages Propres» : 39 candidatures déposées

Pour ce qui est du Programmes «Plages Propres» et «Pavillon Bleu», les données de surveillance issues de ce programme constituent également des sources d’information pour l’évaluation des dossiers des plages candidates à l’écolabel «Pavillon Bleu», piloté par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement, dont le drapeau a été hissé, en 2019, sur les 21 plages. Et en 2020, 39 candidatures ont été déposées parmi les 102 plages inscrites dans le programme «Plages Propres» et dont le résultat d’examen des dossiers sera communiqué incessamment par la Fondation, précise le rapport. 

 N. B.

  


Dans la même rubrique :
< >