Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Pyramids-Raja (0-0) : Un nul Vert précieux en attendant le match « retour » !


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 20 Juin 2021



Pyramids-Raja (0-0) : Un nul Vert précieux en attendant le match « retour » !
Le Raja ramène un nul précieux du Caire. Il a été dominateur mais inefficace face à un adversaire trop prudent cherchant surtout à ne pas encaisser. Le retour s'annonce prometteur.
 
 
Le Raja rapidement réactif
 
Dès l'entame, le Raja est bien entré dans le match, obligeant le Pyramids à se montrer très prudent face aux accélérations de Malongo et de Rahimi. Le Pyramids avait pris le jeu dès le sifflet initial mais pas pour longtemps. Le Raja a été rapidement réactif.
 
Le Raja, de la réaction à la gestion
 
Le Raja a vite fait monter son bloc se libérant de la pression dès les premières minutes. Du coup, les Rajaouis ont mis en difficulté à plusieurs reprises la défense du Pyramids déplaçant le jeu dans le camp adverse.
 
1er ratage de Rahimi
 
24e minute: Rahimi, face à face avec le gardien, a manqué la première occasion nette suite à un mouvement collectif initié par Malongo, relayé par Benhalib remiseur à Rahimi dont la finition a été manquée.
 
Le Raja dominateur
 
Le Raja a été solide défensivement, avec une récupération très haute, une transition rapide par petites touches, vers Malongo, Rahimi et Benhalib. Le positionnement du Raja et sa façon de progresser a gêné l'évolution des Égyptiens pratiquement sans réel danger. Leur première occasion a eu lieu à la 38ème minute, mais l'intervention d'El Arjoune a été décisive. La deuxième était en fin du match.
 
La finition n'y était pas
 
Le Raja a été meilleur, plus organisé, plus menaçant, large possession du ballon, récupération rapide et haute, mobilité des blocs. La seule difficulté du Raja, faire sortir le ballon en raison de la concentration médiane. Mais la rentrée de Metouali et Hafidi a légèrement amélioré la transition.
 
Le 2ème ratage de Rahimi
A la 66ème minute, une balle arrêtée tirée par Metouali a offert la balle du match à Rahimi qui s'est montré maladroit. Rahimi, connu pour son jeu explosif, sa rapidité, son anticipation et sa précision, a été hors service malgré le nombre de kilomètres courus. Sa touche finale lui a manqué.
 
Le milieu du Pyramids a fait la différence
 
Le Raja a été plus dangereux, mais moins efficace. Plusieurs opportunités ont été gâchées. La défense a été exemplaire. Le Pyramids a joué la prudence. Malongo a été bien surveillé de près. Le milieu de terrain égyptien a pleinement rempli son rôle : fermer les intervalles, assurer la récupération et bloquer les relances. L'inefficacité des Verts a fait le reste.