Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Puissance militaire : le Maroc classé 53ème dans le GFI 2021


Rédigé par A. Channaje le Mercredi 20 Janvier 2021

Le Global Firepower Index (GFI) 2021 place la force militaire du Maroc en 53ème position, soit trois places gagnées par rapport au classement 2020.



Sur 138 pays, le Maroc se retrouve donc 53ème au le classement 2021 du Global Firepower Index (GFI) des plus grandes puissances militaires. Le score Power Index (« PwrIndx ») obtenu est de 0,8763. Le Royaume gagne donc 3 places par rapport à 2020 et 7 en comparaison avec 2019.
 
Le classement final de GFP est basé sur plus de 50 facteurs individuels pour déterminer le score PowerIndex d’une nation donnée avec des catégories allant de la puissance militaire et des finances à la capacité logistique et à la géographie.
 
Les flottes de pétroliers, les hélicoptères et les forces paramilitaires sont pris en considération dans ce classement 2021.
 
En termes d'effectifs, le rapport classe le Maroc au 40ème rang. Il estime à plus de 17 millions le nombre total de personnes disponibles au Maroc pour faire le service militaire. Le personnel apte au service est évalué à plus de 14 millions, tandis que le personnel actif est de 310 000 personnes.
 
Pour la puissance aérienne, le Royaume compte 83 chasseurs, deux flottes de pétroliers et quatre missions spéciales.
 
Le budget militaire du Maroc estimé à 6 milliards de dollars
 
En termes de forces terrestres, le rapport montre que le Maroc possède 3 003 chars, 8 000 véhicules blindés, 510 artilleries automotrices et 144 projecteurs de roquettes.
 
Avec un budget militaire de 6 milliards de dollars, le Maroc est largement distancé par l’Algérie (27ème). Une situation qui s’explique bien entendu par la politique d’armement exagérée suivie par notre voisin de l’Est, dont l’économie à bout de souffle dépend exclusivement des ventes d’hydrocarbures. Les chiffres de Global Firepower sont à cet égard éloquents. Il en ressort que le budget de la défense de l'Algérie est estimé à près de 14 milliards de dollars, bien au-dessus des 6 milliards de dollars du Maroc dont les efforts sont concentrés surtout sur les moyens à même de développer et de diversifier son économie afin d’améliorer le pouvoir d’achat et le bien-être de ses citoyens.
 
A l’inverse, le Maroc fait mieux que ses trois autres voisins : la Libye (70ème mondial), la Tunisie (73ème) et la Mauritanie (126ème).
 
Au niveau arabe, le Maroc est distancé par l’Égypte (13ème mondial), l’Arabie Saoudite (17ème) et les Émirats Arabes Unis (36ème).
Au niveau continental, le Royaume se trouve derrière l’Afrique du Sud (32ème) et le Nigéria (35ème), mais fait mieux que l’Éthiopie (60ème), l’Angola (66ème) ou encore le Kenya (83ème).
 
De toute évidence, la première puissance économique mondiale, les États-Unis, décroche la première place, avec un budget militaire estimé à 740 milliards de dollars. Elle est suivie, comme dans le classement de l'année précédente, par la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et la France.
 
Le Bhoutan (Asie du Sud) ferme le classement au niveau mondial à la 138ème place, comme en 2020.