Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Protection sociale des professionnels du Cinéma : l'UGTM interpelle El Ferdaous


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 18 Juin 2021

Le Syndicat national des professionnels du Cinéma, affilié à l’UGTM, est remonté contre le ministre de la Culture Othmane El Ferdaous, pour son approche « Exclusive », dans l’intégration des professionnels du septième art au régime de la couverture sociale. Le syndicat demande plus de concertation. Détails.



Protection sociale des professionnels du Cinéma : l'UGTM interpelle El Ferdaous
Dans le cadre du projet de généralisation de la couverture sociale, les professionnels du septième art ont exprimé leur colère vis à vis de l'attentisme du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, dans la concrétisation du chantier royal.

Dans une correspondance écrite, le syndicat national des professionnels du Cinéma du Maroc, affilié à l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), a dénoncé le fait qu’il ne soit pas associé à l’élaboration des textes d’application de la loi 16-86, relative aux métiers artistiques (artistes, techniciens, cadres managers, etc.) et leur intégration dans le régime de sécurité sociale. Le syndicat a exprimé son rejet de cette « exclusion », appelant de ses vœux le ministre Othman El Ferdaous à se rattraper et inviter l’ensemble des syndicats représentatifs des professionnels du septième art à faire part de leurs vues et leurs doléances, concernant la généralisation de la protection sociale sur cette catégorie professionnelle.

Rappelons que le projet royal s’étend sur cinq ans, il prévoit l’élargissement de l’AMO, des allocations familiales, de l’assurance chômage et de la retraite à l’ensemble de la population. À commencer par les catégories professionnelles qui n’en bénéficient pas encore, à savoir les commerçants, les agriculteurs, les travailleurs indépendants et les travailleurs non-salariés. Le nombre des bénéficiaires est estimé à 22 millions. 

Protection sociale des professionnels du Cinéma : l'UGTM interpelle El Ferdaous