Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Projets et rêves simples d'après confinement : A quoi pensent nos célébrités?


Rédigé par Kenza Aziouzi le Lundi 6 Avril 2020

Alors que les marocains sont toujours tenus de rester chez eux, nous avons choisi de projeter une lueur d’espoir pour croire que nous sommes à mi-chemin de l'état d'urgence sanitaire et qu’un heureux dénouement n’est pas lointain. Le moment d’échafauder quelques projets d’après confinement. Parole à une dizaine de célébrités qui nous dévoilent ce qu’elles rêvent de faire aussitôt l’état d’urgence levé. En attendant, gare au relâchement !



Nous avons posé une seule et même question à plusieurs célébrités et visages connus de la scène artistique et culturelle marocaine: Les autorités viennent de déclarer vaincue l’épidémie de coronavirus et le confinement levé, quelle est la première chose que vous avez envie de faire?

 


RedOne




Le virtuose des platines et faiseur de tubes et de stars ne rêve que d’une chose: revoir les siens. « La première chose serait d’aller retrouver ma famille, mes enfants. Je suis seul à Dubaï. Je ne les ai pas vus depuis trop longtemps, j’ai donc hâte de les prendre dans mes bras ».

Dj Vann





Idem pour l'homme qui enflamme les ondes, Dj Van ( Khalil Belkas), à qui sa famille manque terriblement. «La première des choses, c’est d’aller rejoindre ma famille que je n’ai pas pu voir depuis le début de la période du confinement ».

Dj Aymoune




Connu pour le fameux hit  « Tu say Deja », Dj Aymoune n'a qu'une hâte, c'est de partager avec son public son nouveau single, sans oublier: «d’embrasser mes proches et les gens que j’aime, promener le chien du voisin (vu que je n’en ai pas), m’acheter des airpods (j’ai perdu les miens), et marcher dans la rue en écoutant le nouveau single que je viens de terminer (avec les nouveaux airpods bien sûr) ».


Dj Amine K

Projets et rêves simples d'après confinement : A quoi pensent nos célébrités?




Le fondateur de Moroko Loko et vétéran du festival, Dj Amine K (Amine Akesbi) quant à lui, s'impatiente de retrouver son public: «Mon souhait c’est renouer avec la scène et de jouer de la musique devant un public physique ».


Douzi




L’enfant prodige du raï marocain, Douzi, adresse une pensée aux victimes du coronavirus : « Premièrement, je remercie dieu, et je prierai pour toutes les personnes décédées en ces circonstances. Je sors voir mes petits neveux, ils me manquent tellement ces petits anges. Puis, j’irai boire un café ou un thé sur une terrasse, un moment que je savoure et qui me manque ».


Latefa Ahrrar




D’autres ressentent le besoin de humer l’air frais, comme en témoigne l'actrice Latefa Ahrrar : « Je mettrai mes espadrilles et partirai courir, sur la plage, jouer avec l’eau, puis monter la colline et enlacer les arbres. J’irai ensuite faire un tour à l’ancienne médina et prendre du thé à la menthe avec Sfenj (beignet), au café Maure des Oudayas à Rabat ».


Anas El Baz




La première envie qui vient à l’esprit de l’acteur Anas El Baz, est de reprendre ses activités physiques : « Aller chercher mon tapis de course que j’ai laissé chez moi à Casa. Quoiqu’il ne me servira plus à rien puisqu’on sera de nouveau libre de courir partout ».

Nour Eddine Lakhmari




Sur un ton apaisé, le réalisateur Nour Eddine Lakhmari rêve lui aussi de l'après confinement. Concernant ses projets immédiats à l'avènement de cette période de délivrance, il répond flegmatique: « Marcher dans la rue et apprécier chaque seconde. Sourire aux gens, et dire merci à la vie ».





Certains comédiens et célébrités, quant à eux, ont une seule et même envie, paradoxalement, prolonger la durée du confinement qui semble les inspirer. C'est justement le cas du duo de pince-sans-rire et très talentueux, mais visiblement casanier, de la série ramadanesque « Kabbour et Lahbib ». 

Oussama Ramzi





Oussama Ramzi nous a ainsi déclaré: « Je reste à la maison une semaine de plus. Ricane-t-il. Mais honnêtement, je ne sais pas. Faire peut-être un tour en voiture ». 

 


Haytam Miftah





Même son de cloche chez Haytam Miftah qui, en farceur impénitent nous a dit: « La première chose que je ferai ? rester chez moi ».

Projets et rêves simples d'après confinement : A quoi pensent nos célébrités?

  


Dans la même rubrique :
< >