Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Préservation du patrimoine architectural : lancement de nouveaux projets

Casablanca


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Samedi 12 Septembre 2020

Après avoir passé un confinement au rythme des démolitions de son patrimoine architectural, la ville blanche lance un programme de mise à niveau du centre-ville.



Préservation du patrimoine architectural : lancement de nouveaux projets
Il n’y a pas si longtemps, Casablanca grignotait son patrimoine. En effet, pendant la période du confinement, trois démolitions ont eu lieu en trois mois, à savoir, deux villas et un immeuble. Des démolitions qui ont soulevé toute une vague de critiques des internautes, et des acteurs associatifs, engagés dans la protection du patrimoine immémorial de la ville. 

Un engrenage qui a entraîné des ravages dans la mémoire architecturale de la ville. Suite à ces épisodes, le gouverneur de la préfecture de Casablanca a été relevé de ses fonctions, « pour sa mauvaise gestion du dossier préservation du patrimoine historique et architectural de la ville de Casablanca », avait annoncé un communiqué du ministère de l’Intérieur.

4 projets en vue

Aujourd’hui, une mise à jour en matière de préservation de son patrimoine s’impose. En ce sens, et dans le cadre de la mise en œuvre de la convention signée devant sa Majesté Mohammed VI, relative à la Sauvegarde et à la Valorisation du Patrimoine de Casablanca, un programme prioritaire de mise à niveau du centre-ville est en finalisation s’articule autour de 4 projets.

Le premier consiste à une mise en place de circuits touristiques. Cette dernière prévoit la définition d’un schéma directeur et l’identification des points d’intérêts touristiques qui mettront en valeur le patrimoine bâti mais aussi immatériel du centre-ville.

Il est secondé par la mise en lumière de 28 bâtiments constitués en circuit. Ce volet comprendra les premiers travaux portant sur quatre bâtiments : l’hôtel de ville (siège de la Wilaya), le siège de la Commune urbaine du Grand Casablanca, « Dar Al Khadamat » et le Conservatoire de musique situé sur le Boulevard de Paris. L’éclairage des Galeries situées entre Bank Al-Maghrib et la place des Nations Unies est également prévu dans le cadre de ce projet. Le choix du circuit s’est effectué en concertation avec un comité ad-hoc composé d’experts nationaux et internationaux. Ce projet s’intègre, par ailleurs, dans le cadre de la Coopération internationale entre Casablanca et Bordeaux.

Il s’agira également du ravalement des façades des bâtiments du centre-ville dont la première phase démarrera par celles qui jalonnent le futur circuit touristique du centre-ville, Et, enfin, pour renforcer quatre passages historiques du centre-ville, une mise à niveau se fera dans les passages Botbol, Glaoui, Sumica et Tazi.

Selon le communiqué, d’autres programmes seront mis en place au cours des prochains mois. Concernant les autres actions entreprises dont la diffusion est prévue à l’horizon 2021, sont prévues : l’achèvement de l’aménagement intérieur de la cathédrale du Sacré-Cœur, le musée du sport, la numérisation de l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel, la réalisation d’un panorama sur les industries culturelles et créatives (ICC) ainsi que des programmes de valorisation du large Patrimoine Paysager et Archéologique de la Région Casablanca-Settat.

Kenza AZIOUZI

  


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 21:59 Tanger-Assilah: Reprise des cours en présentiel