Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Premier raté dans l’exportation de gaz entre l’Algérie et l’Espagne


Rédigé par S.A le Jeudi 2 Décembre 2021

Il aura fallu un mois pour que les exportations de gaz algérien enregistrent une « coupure des flux » qui a durée pas moins de 54 heures.



L’Espagne aurait accusé un arrêt des expéditions de gaz algérien de 54 heures. Si l’on croit le site d’information espagnol OK Diario, l’entreprise Enagás (qui réceptionne les expéditions de gaz algérien) a publié le soir du lundi 29 novembre une « restriction des flux » qui a duré jusqu’à la matinée du 1e décembre.

Une baisse de flux imputé au pipeline sous-marin, enregistré au niveau du complexe gazier d’Almeria où débouche le gazoduc Medgaz qui relie l’Algérie à l’Espagne et qui remplace depuis la fin octobre le Gazoduc Maghreb Europe. Un incident qui survient ainsi un mois après la décision d’Alger de faire transiter l’ensemble de ses exportations en GNL vers la péninsule ibérique par ce pipeline.

Pour l’heure, aucune réaction officielle n’a été enregistré tant à Madrid qu’à Alger, et ce, alors que cet incident intervient alors que l’Espagne enregistre une hausse des prix d’énergie en pleine période hivernale qui représente un pic de consommation en gaz et électricité domestique comme industriel.

  


Dans la même rubrique :
< >