Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pour une participation effective des personnes en situation de handicap dans la vie politique


Rédigé par Hajar Lebabi le Mercredi 10 Mars 2021

La Plateforme de coordination des réseaux œuvrant pour les droits des personnes en situation de handicap au Maroc a renouvelé, mercredi à Rabat, son appel à l'adresse de toutes les parties concernées pour favoriser la participation effective des personnes en situation de handicap dans la vie politique.



Pour une participation effective des personnes en situation de handicap dans la vie politique
A l’occasion d'une conférence de presse, la Plateforme, qui regroupe des centaines d’associations, a appelé le gouvernement, le parlement et les partis politiques à permettre aux personnes en situation de handicap de participer effectivement dans la vie politique notamment à travers le renforcement de leur accès aux mécanismes et aux institutions démocratiques représentatives.

Les représentants de la Plateforme ont indiqué que cette coalition a présenté, dans ce sens, une série de propositions et de recommandations, en vue de promouvoir la participation politique des personnes en situation de handicap, à l’horizon des prochaines élections, axées notamment sur l'inclusion de la dimension handicap dans le système électoral et les programmes des partis politiques et l'instauration des mécanismes pouvant leur permettre d'accéder au parlement et aux conseils des collectivités territoriales.

Le quota s’impose

Selon la Coalition, les principales propositions et recommandations focalisent sur l'instauration d'un quota de sièges pour les personnes en situation de handicap aussi bien à la Chambre des représentants qu’au niveau des conseils élus dans les collectivités territoriales, et ce en adoptant des formes appropriées et en consacrant au moins un siège à une personne en situation de handicap parmi les premiers sièges de la liste.

Les intervenants ont également mis l’accent sur la nécessité d'inclure au niveau du code électoral tout ce qui peut faciliter l’accès de cette catégorie au processus électoral comme candidats et électeurs et dans toutes les étapes de cette opération notamment l’accès à l'information d'une manière horizontale durant les élections, la possibilité de s'inscrire dans les listes électorales, de présenter les candidatures et d'accéder aux campagnes électorales, outre l'adoption de l’accessibilité durant le choix des lieux de vote et une mise en place proactive des urnes en plaçant une case désignant l'handicap dans le système d’enregistrement électronique au niveau de la liste électorale.

La Coalition associative, composée de 26 réseaux qui contient à son tour 600 associations, a en outre proposé de mener l'opération de vote en adoptant des moyens de substitution, de faciliter la participation aux campagnes électorales pour les candidats et de permettre de bénéficier des médias publics comme les autres candidats conformément aux lois en vigueur.

Les intervenants ont par ailleurs souligné la nécessité de rendre les politiques publiques et territoriales inclusives à la dimension de l’handicap, à travers la participation effective et efficace des personnes handicapées et de leurs familles (plus de 7 millions de personnes), de consolider la démocratie participative, en élargissant la base de participation des citoyens et citoyennes au vote et à la candidature et de renforcer la confiance dans les institutions officielles et les partis politiques.

Et de relever l'importance de mettre en œuvre les dispositions du document de politique publique intégré pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap et la valorisation des acquis du Maroc en la matière ainsi que la protection de ces droits.

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 11:57 L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus