L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
L'Opinion

Pour un nouvel axe Rabat - Nouakchott


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mercredi 21 Septembre 2022



Pour un nouvel axe Rabat - Nouakchott
Le coup de poignard de la Tunisie sur l’affaire du Sahara nous a rappelé une réalité amère : l’unité maghrébine tant espérée est encore loin de portée à cause des calculs étroits et des tripotages stériles.

Prenant acte de la paralysie de l’UMA, le Maroc s’est tourné depuis longtemps vers l’Afrique subsaharienne en tant que nouvelle profondeur stratégique, tout en restant fidèle à son ancrage maghrébin. Choix qui lui a permis de développer une coopération bénéfique avec les pays de la région grâce à une diplomatie économique efficace. Cette même stratégie est déployée vis-à-vis de la Mauritanie, ce voisin méridional devenu point de bascule pour l’équilibre des forces régionales et qui jouit désormais d’un poids stratégique que lui confère son statut de point de passage obligé vers l’Afrique de l’Ouest, ainsi que de futur pays producteur et exportateur d’hydrocarbures.

Si on y ajoute le fait que la Mauritanie se situe à l’avant-embouchure du futur gazoduc Nigeria-Maroc, cela nous donne suffisamment de bonnes raisons pour passer à la vitesse supérieure dans nos relations économiques et autres avec ce pays. La deuxième édition du Forum économique maroco-mauritanien, qui a réuni 400 entreprises opérant dans 14 secteurs différents, n’est qu’un avant-goût des énormes potentialités que recèle un tel partenariat en plein devenir.

L’objectif est de parvenir à des projets communs en saisissant les opportunités d’investissement. Chacun des deux pays dispose de précieux atouts qu’il peut partager avec l’autre en vue d’aboutir à un partenariat mutuellement bénéfique. Cette tendance est désormais érigée en politique d’Etat, puisque pas plus loin que mars dernier, 13 accords de coopération avaient été signés dans la foulée de la réunion du Haut Comité mixte.

Nouakchott veut que les relations avec le Maroc soient bâties sur une véritable coopération économique, comme l’a fait savoir son ministre des Affaires étrangères, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, lors de ses récentes visites au Maroc. Et à l’échelle régionale, voir continentale, elle ne pouvait espérer partenaire plus fiable, plus pragmatique et plus efficace que le Royaume.



Anass MACHLOUKH



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News