Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Post Covid-19 / L’Afrique : Nouvelle approche du Coronavirus, une opportunité économique


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Lundi 15 Juin 2020

Face à Coronavirus, l’innovation frugale, faire mieux avec moins, est la voie nécessaire et accélérée à adopter pour le continent, un concept basé sur le partage, la production décentralisée et la régénération.



Post Covid-19 / L’Afrique : Nouvelle approche du Coronavirus, une opportunité économique
Nous continuons notre analyse, à travers des Webinaires, des opportunités qui s’offrent à l’Afrique pour juguler l’impact économique lié à la pandémie Coronavirus. En la matière, les experts et autres têtes bien pensantes s’ingénient pour trouver voies et moyens afin que le continent noir change de paradigme en matière de politique et de stratégie économique. C’est le constat que dressent les participants à la visioconférence, organisée par Maroc impact, sous le thème « Web Act for Impact : L’innovation frugale pour l’Afrique de demain ».

Le choix du thème n’est pas fortuit car il s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle approche économique où tout le monde s’accorde désormais à dire que l’Afrique a fait preuve de résilience et de leadership dans sa réponse à la crise du Covid-19. Une proactivité qui a permis aux Etats africains d’allier les mesures préventives en amont, tout en trouvant un équilibre, entre protéger les vies mais aussi atténuer les effets économiques et continuer également à éradiquer la propagation de la pandémie Covid-19. Résultat : les millions de contaminations et des centaines de milliers de morts prédits par l’OMS n’ont pas eu lieu. Dieu merci.

Conséquences néfastes

Sur le plan économique, il est vrai que la pandémie a eu des conséquences néfastes au niveau de tous les Etats. D’ailleurs, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) du continent pourrait tomber de 3,2% à 1,8% en 2020, comme le souligne le rapport de la CNUCED. Pour le Maroc, au cours des deux mois d’état d’urgence sanitaire, l’économie a perdu 1 milliard de dirhams par jour, ce qui correspond à 6 points de la croissance de son PIB. Pour sa part, l’Union Africaine a évalué à 20 millions le nombre d’emplois disparus en quelques mois. D’où la nécessité pour les gouvernements de prospecter d’autres voies.

C’est en cela toute l’importance des participants à cette téléconférence qui a réuni plusieurs personnalités du monde économique et associatif autour de la thématique innovation frugale, une nouvelle approche de l’innovation dont la devise est de faire mieux avec moins. Pour ces Webinaires, ce concept est la solution idoine. Car face aux enjeux complexes du continent africain et aux conséquences de la crise pandémique, la réponse ne peut être que collective. D’où la relance de l’économie africaine dépendra de la capacité du continent à relever plusieurs défis, notamment la création massive et rapide d’emplois, le positionnement dans des secteurs stratégiques et le renouvellement de son leadership.

Valoriser les talents

En effet, faire mieux avec moins, est la voie nécessaire et accélérée à adopter pour notre continent en la mettant au cœur de son modèle de développement. En d’autres termes, il s’agit d’un modèle endogène à l’Afrique qui célèbrerait et valoriserait les talents, les savoir-faire, et les ressources sociales, culturelles, et écologiques uniques du continent. 

La rencontre a montré ainsi que l’essaimage de la culture de l’innovation frugale et son adoption par les secteurs public et privé doivent se renforcer pour devenir des piliers de la croissance économique et des éléments de réponses pour contribuer à un choc économique régénératif.

Faut-il rappeler, à ce sujet, que les trois piliers de l’économie frugale reposent essentiellement sur le partage, la production décentralisée et la régénération. 

D’ailleurs, les conférenciers ont mis en exergues plusieurs exemples inspirants d’ingéniosité démontrée durant la crise Covid-19 et qui incarnent l’esprit de l’innovation frugale de façon collaborative, partant de très peu de moyens. Ce qui, de l’avis des analystes, ne pourra que consolider l’économie africaine dans les années à venir et dans tous ses compartiments.

Wolondouka SIDIBE