Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pass vaccinal : Les propriétaires des cafés refusent d'opposer leurs employés à la clientèle


Rédigé par A.M le Jeudi 21 Octobre 2021

En réaction au communiqué du gouvernement annonçant l'obligation du pass vaccinal dans les cafés et restaurants, les professionnels du secteur ont rejeté cette décision, appelant leurs employés à ne pas demander le certificat de vaccination à la clientèle. Détails



Pass vaccinal : Les propriétaires des cafés refusent d'opposer leurs employés à la clientèle

Le Bureau National de l'Association nationale des cafés et restaurateurs du Maroc s'est réuni, ce jeudi, avec les secrétaires des branches nationales de l'Association. Ils ont donc convenu de rejeter absolument la décision du gouvernement d'imposer le pass vaccinal, qu'ils jugent "arbitraire, abusive et qui ne tient pas en compte la crise que traverse le secteur à cause des effets de la pandémie. Cette décision était prévue, compte tenu des déclarations du président de l'Association nationale des cafés et restaurateurs du Maroc, Noureddine Harrak qui nous avait indiqué,  le lendemain de la sortie du communiqué du gouvernement, que les cafetiers et les restaurateurs vont refuser de se conformer à la décision du gouvernement vu la difficulté de son application.

Les professionnels du secteur ont résolu  d'appeler tous les employés de ne pas demander aux clients de présenter leurs passeports vaccinaux et ce dans le respect de leur vie privée et afin d'éviter tout conflit avec eux, et de laisser la responsabilité de ce contrôle aux autorités habilitées par la loi. En effet, Noureddine Harrak nous a expliqué qu'il est quasi inimaginable de demander à des employés qui ne sont pas dépositaires de l'autorité publique de contraindre les clients de justifier leur vaccination au risque d'entrer en conflit avec eux.

L'Association a demandé le retrait de cette décision, appelant le gouvernement à prendre en considération  la souffrance des professionnels et des salariés, touchés de plein fouet par les effets néfastes de la pandémie.

Rappelons que le Gouvernement a annoncé, lundi 18 octobre, l'obligation du passeport vaccinal dans les lieux publics à savoir les administrations publiques, semi-publiques et privées, les établissements hôteliers et touristiques, les restaurants, les cafés, les commerces, les salles de sport et les hammams.