Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pas plus de 8 MMDH des envois de fonds des MRE sont orientés vers l'investissement


Rédigé par le Mercredi 17 Février 2021

Environ 10% des envois de fonds des Marocains résidant à l'étranger (MRE), qui s'élèvent à 68 milliards de dirhams pour l'année 2020, sont orientés vers l'investissement, notamment foncier et immobilier, a indiqué mardi dernier, le ministre de l’économie et des Finances, Mohamed Benchaaboun.



Selon l’argentier du Royaume, près de 15% des transferts des MRE sont transformés en épargne et contribuent à renforcer les dépôts bancaires, alors que la plupart de ces transferts (environ 75%) sont orientés vers la solidarité et le soutien aux familles. Ainsi, seulement 8 milliards de dirhams sont dédiés à l‘investissement, dont 5 milliards sont concentrés sur la pierre, précise le ministre. Des rentrées en deçà des attentes de la tutelle, néanmoins, elles apportent une grande valeur ajoutée pour le pays, notamment en réserves de changes.
 
Contacté par nos soins, Mohammed Saoud, membre du Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal en charge des Marocains du monde et des affaires d’immigration, a souligné à ce propos qu’il était ravi de constater « une rupture  des hauts responsables au Maroc avec le discours archaïque qui limite la contribution des MRE aux aides apportées à leurs familles ». L’Istiqlalien a également mis en exergue « l’importance d’une diaspora marocaine, dynamique et qualifiée, déterminée à participer au développement économique de leur pays ».
 
A cet égard, le ministre a souligné lors de la conférence l'importance de profiter des expériences des Marocains du monde entier, une communauté qui, selon lui, a développé « un réseau relationnel, commercial et technologique dont le Maroc peut bénéficier pour résoudre le problème de la relance ».
 
Des liens forts entre le Maroc et sa diaspora
 
En outre, le ministre s'est félicité de l'augmentation «durable» des envois de fonds des Marocains résidant à l'étranger, malgré les restrictions économiques provoquées par la crise sanitaire, qui reflète «la force des liens entre le Maroc et sa diaspora », précisant que depuis des décennies, force est de constater que « ces transferts se développent de manière régulière et continue, indépendamment des crises et événements qui peuvent survenir ».
 
A ce titre, Benchaâboun a souligné que l'année 2020 avait commencé par une baisse des envois de fonds des Marocains résidant à l'étranger. Une baisse normale compte tenu des répercussions de la crise liée à la pandémie. Toutefois, à la fin du premier semestre, les envois de fonds ont affiché une tendance haussière inattendue, avec une augmentation de plus de 5%.
 
Ce lien entre le Royaume et les Marocains du monde devrait être encore plus important, fait remarquer  Mohammed Saoud, « grâce à la nouvelle dynamique des relations entre le Maroc et Israël, qui compte une diaspora marocaine importante, dont les investissements et les transactions pourraient contribuer significativement à la relance économique du pays ».