Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Papier peint : le renouveau du vintage


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 14 Février 2021

Le papier peint n’a plus rien de poussiéreux ! Il s’impose au contraire comme l’une des plus fortes tendances déco des dernières saisons. Plébiscité par les magazines de décoration, il permet d’habiller un mur ou encore de délimiter l’espace. Les lés sont plus épais et plus pratiques à poser.



Papier peint : le renouveau du vintage
Fini les murs blancs qui se font oublier, le papier peint est de retour. Souvent créé par des designers, il s’affirme comme un moyen de personnaliser son intérieur et ennoblir le mur. Elément de décoration à part entière, le papier peint n’a plus rien de vieillot. Il signe au contraire son grand retour dans les tendances déco et s’impose comme la dernière nouveauté à avoir chez soi. Dans le salon, la chambre ou la cuisine, le papier peint habille nos murs et égaye notre intérieur.

Plus diversifié, plus pratique à poser, plus élégant, le papier peint séduit à nouveau. La tendance ne nous invite plus à tapisser toute une pièce. Mais plutôt à sublimer une cloison, à décorer, par petites touches, un mur sur quatre afin de rompre la monotonie.

Idéal pour une tête de lit originale, délimiter l’espace de votre cuisine, le papier peint n’a pas fini de surprendre. Économique et tendance, le lé unique, posé derrière un meuble, tel un chef-d’œuvre, changera définitivement l’atmosphère de votre pièce.

« On ne tapisse plus les murs, on décore, par petites touches : une cloison sur les quatre de la pièce, pour briser la monotonie, une alcôve que l’on valorise, une tête de lit à moindre coût, les contremarches de l’escalier, pour l’effet de surprise, une cuisine dont on délimite l’espace… Sur un mur bien exposé aux regards, on pose un lé unique, comme un tableau géant, ou un papier peint panoramique, et c’est alors tout le mur qui devient œuvre d’art », explique Yasmine Benjelloun, architecte d’intérieur.

En compétition avec la peinture

Pour retrouver la faveur du public, le papier peint doit proposer ce que les plus belles peintures n’offrent pas: des créations. Pour cela, les professionnels s’entourent de designers de renom et commencent à créer des gammes de papier furieusement tendance. « On joue sur les motifs, on associe les couleurs. L’heure est à la diversité : fini le papier unique dans la même pièce, on alterne les modèles d’un mur à l’autre. Le papier peint surfe sur la vague de l’accessoirisation, il ne décore plus, il personnalise. Il ne recouvre plus, il habille », indique l’architecte d’intérieur. 

Quelles sont les tendances ? 

En vogue depuis le confinement, les papiers peints en trompe-l’œil ou panoramiques sont désormais un standard de la décoration des salons, des chambres ou des salles de bains. Avec l’enfermement, la demande s’est fortement accrue, les trompe-l’œil apparaissant comme une échappatoire magique. Les modèles faisant référence à une végétation luxuriante, à la jungle ou aux animaux sont les plus plébiscités. « Avant même la fin du confinement, notre activité avait redémarré à un rythme beaucoup plus soutenu que d’habitude », affirme Yasmine Benjelloun.

Pour la spécialiste du décor, la tendance japonisante est ultra présente. L’Asie habille nos murs, avec sa poésie et son histoire. Elle se révèle sur des couleurs légèrement délavées voire vieillies. Pour autant, le style Jungle continue de séduire. Demeurant au centre des choix d’aménagement, le vert semble compenser le manque d’espaces verts dans le paysage urbain. Parmi les marques connues pour leurs papiers peints nature, la française Papermint qui met l’accent sur le charme bucolique, les animaux tropicaux…

À l’opposé, les papiers peints graphiques de la maison française Pierre Frey varient entre le graphique, le moderne, l’ultra coloré et le stylisé. Également appréciée, la nature luxuriante de la Maison Frey composée de longues branches de fleurs très colorées sur fond noir, apporte du caractère à la pièce. Aussi, elle propose des dessins stylisés de visages, de poteries, d’inspirations ethniques entrelacées, mixées aux motifs végétaux, sur des fonds allant du plus sombre au blanc immaculé. Dans un tout autre esprit, une jolie sélection de papiers peints met en avant la géométrie, les lignes, le black and white, l’épuré…

Original, élégant, différent, le papier peint permet désormais de renouveler sa déco en un clin d’œil. Avec les nouvelles collections, qui varient entre 120 et 2000 DH, chacun peut s’offrir les talents des artistes du moment pour pas cher et faire de son intérieur une petite œuvre d’art.

Meryem EL BARHRASSI

  


Dans la même rubrique :
< >