L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Palestine : Recrudescence des tensions dans les territoires occupés


Rédigé par La rédaction le Mardi 21 Décembre 2021

Les forces d’occupation ont lancé des raids et des campagnes d’arrestations contre des Palestiniens dans de nombreuses villes et villages de la Cisjordanie et d’Al Qods occupées.



AFP
AFP
Des colons ont participé aux attaques contre des Palestiniens dans les villes, en particulier dans la ville d’Al-Saila Al-Harithiya, dans le district de Jénine, deux jours après la fusillade au cours de laquelle un colon a été tué près de la colonie de Homesh.

L’armée israélienne a pris d’assaut un immeuble résidentiel qui comprend 24 appartements dans la ville, fracassé les portes de nombreux appartements, et a détenu les résidents dans la cage d’escalier de l’immeuble, et saisi les enregistrements des caméras installées dans l’immeuble, et détruit de nombreux du contenu des appartements.

Lundi soir, des Palestiniens ont largement ouvert le feu en direction de l’avant-poste de la colonie établi à Jabal Sabih dans la ville de Beita, au sud de Naplouse. Au cours du mois de novembre, la Cisjordanie a enregistré une escalade majeure contre les forces d’occupation et les colons, et le meurtre d’un colon a été enregistré et 27 autres ont été blessés.

Toujours au soir du lundi, des colons ont pris d’assaut une maison du village de Silat al-Dhaher, au sud de Jénine. Des sources palestiniennes ont déclaré qu’un certain nombre de colons armés ont pris d’assaut la maison de Rabah Hantoli, située à la périphérie de la ville, provoquant la terreur chez ses habitants.

Trois Palestiniens abattus en Cisjordanie

En Cisjordanie, trois civils ont été abattus à Ramallah et à Jénine, et neuf ont été arrêtés. Des mesures ont été prises de démolir quatre maisons à Jénine, et une décision a été rendue pour saisir deux maisons et un terrain au quartier de Sheikh Jarrah. Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré, dans un communiqué, que l’armée d’occupation avait arrêté Samhara Zbeidat de la ville de Zbeidat dans le gouvernorat de Jéricho. Il a souligné que Zbeidat est la mère d’un bébé d’un mois et la mère de deux détenus.

A Ramallah, les forces d’occupation ont blessé un jeune homme et un garçon, lors d’affrontements dans le village d’Al Mazraa Al Gharbia, au nord-ouest de Ramallah. L’agence de presse palestinienne «Wafa» a déclaré qu’un homme de 19 ans avait reçu une balle dans le dos et que son état avait été qualifié de grave, et qu’un garçon de 17 ans avait été blessé par du métal recouvrant les balles de caoutchouc, lors d’affrontements.

Arrestation de plus de100 membres du Hamas à Al Khalil

Les troupes de l’armée israélienne opérant à Al Khalil dans le sud de la Cisjordanie ont ces derniers jours arrêté plus de 100 membres du Hamas sous prétexte qu’ils planifiaient de perpétrer des opérations de résistance contre Israël, a rapporté lundi soir la chaîne israélienne Channel13. L ’armée n’a fait aucun commentaire officiel à ce sujet.

Selon Channel13, l’armée israélienne a mené un grand nombre d’incursions en Cisjordanie occupée ces quinze derniers jours, en réaction à l’attaque avortée début décembre, impliquant un jeune militant du Hamas de 16 ans. Cet incident a permis aux forces israéliennes et au Shin Bet de réaliser que des cellules du Hamas opérant depuis d’Al Khalil, pilotées depuis l’étranger, disposaient d’armes de catégorie militaire et planifiaient des attaques en Israël et en Cisjordanie, a rapporté la chaîne israélienne.

Selon le Shin Bet, l’attaque avortée aurait été diligentée depuis la Turquie par Saleh al-Arouri, chef-adjoint du bureau politique de l’organisation terroriste, et Zacharia Najib, un membre de l’organisation, libéré de prison par Israël en 2011 au moment de l’accord d’échange Gilad Shilat.

 


Un officier israélien poignardé par un détenu palestinien

Un prisonnier de sécurité appartenant au mouvement terroriste Hamas a poignardé lundi un garde pénitentiaire dans la prison Nafkha dans le sud d’Israël. L’attaque a eu lieu dans l’aile où se trouvent les prisonniers du Hamas. «Ce coup de couteau s’inscrit dans le contexte de l’attaque vicieuse contre les prisonniers ces derniers jours. Israël est responsable de la détérioration de la situation», a déclaré l’Autorité des Prisonniers de l’Autorité Palestinienne dans un communiqué.

«Au cours des deux derniers jours, une campagne appelée «prisonniers de la ligne rouge» a été menée par des organisations palestiniennes et également sur les réseaux sociaux, après qu’un certain nombre de prisonnières palestiniennes ont été placées en isolement et battues dans la prison de Damon», ajoute le communiqué.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 17:07 L’Europe affiche son soutien aux Iranien(ne)s







🔴 Top News










 
Other