L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Palestine : Peut-on éviter l’escalade entre Tel-Aviv et la résistance ?


Rédigé par La rédaction le Lundi 3 Janvier 2022

De nombreuses parties arabes et internationales se sont activées pour éviter une nouvelle escalade dans la bande de Gaza, entre la résistance palestinienne et l'occupation israélienne.



Aussi, de hauts responsables égyptiens ont exhorté Israël et les groupes armés à Gaza à cesser les hostilités et respecter le cessez-le-feu en place depuis la fin du conflit en mai dernier, a rapporté dimanche l'Associated Press. Ils ont appelé le groupe islamiste Hamas au pouvoir à Gaza ainsi que les autres groupes palestiniens à stopper leurs actions considérées par Israël comme "provocatrices" et à mettre en œuvre les accords conclus dans le cadre du cessez-le-feu, a affirmé un diplomate sous couvert de l'anonymat.

"Aucune des deux parties ne souhaite vraiment la guerre", a-t-il souligné, assurant que leur souhait consiste à obtenir "des garanties et des mesures sur le terrain".

Cet appel intervient au lendemain de tirs de roquettes menés samedi depuis le territoire palestinien contre Israël, auxquels l'Etat hébreu a riposté dans la matinée par des frappes aériennes. Depuis l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu fragile, cinq projectiles (roquettes ou obus) ont jusqu'à présent été tirés depuis Gaza vers le territoire israélien, selon le rapport annuel de l'armée israélienne publié le 29 décembre.

Les deux roquettes auraient été tirées samedi par le Jihad islamique, second groupe islamiste armé à Gaza après le Hamas, selon des responsables israéliens cités par la chaîne publique Kan. Le groupe avait déjà menacé l'Etat hébreu de représailles en cas de décès du prisonnier Hicham Abou Hawash, écroué en Israël et désormais "dans un état critique" après plus de quatre mois de grève de la faim.

« Soit un échange de prisonniers soit kidnapper des Israéliens »

Par ailleurs, le leader de Hamas Ismail Haniyeh a menacé dimanche de kidnapper des Israéliens si Israël refuse de conclure un accord d'échange de prisonniers avec le Hamas. Dans une interview avec Al-Jazeera, Haniyeh a déclaré que "les Brigades Izz ad-Din al-Qassam détiennent quatre prisonniers à l'intérieur de Gaza, et si Israël n'est pas convaincu de l'accord - le Hamas et les Brigades al-Qassam en kidnapperont d'autres".

Dans le cadre de l'accord d'échange de prisonniers, Haniyeh souhaite que les 6 prisonniers qui se sont évadés de la prison de Gilboa en septembre avant d'être réincarcérés soient remis en liberté. Deux dépouilles de soldats israéliens tombés au combat en 2014 à Gaza et deux civils entrés de leur propre chef dans le territoire de la bande palestinienne sont aux mains du Hamas.

Samedi matin, deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont atterri au large de Jaffa puis l'armée israélienne a riposté dans la soirée en visant des positions terroristes du Hamas à Gaza. Le Jihad islamique a averti Israël samedi soir contre une escalade de la violence affirmant avoir relevé son niveau de préparation en cas de combats.